la trésorerie de Bowleven, pour la réalisation de ses opérations d’exploration au Cameroun

lukoil-et-new-age-renforcent-la-tresorerie-de-bowleven-pour-la-realisation-de-ses-operations-d-exploration-au-cameroun
L’opérateur pétro-gazier britannique Bowleven a annoncé ce 3 octobre 2016, avoir perçu du Russe Lukoil et du Britannique New Age, la somme en espèces de 15 millions de dollars (environ 9 milliards de francs Cfa) dans le
cadre de la poursuite des transactions financières relatives à la cession de 50% des intérêts opérateurs sur son permis Etindé, situé dans l’offshore camerounais.
Ce 2ème versement, après un premier de 165 millions de dollars (102 milliards de francs Cfa) effectué en mars 2015, porte ainsi à 111 milliards de francs Cfa l’enveloppe globale déjà perçue par Bowleven dans le cadre de la cession de ces intérêts opérateurs, sur un total attendu de 154,5 milliards de francs Cfa.
Cette manne financière permet de renforcer davantage la trésorerie déjà assez confortable (100 millions de dollars à fin décembre 2016) de cette entreprise pétro-gazière, qui a annoncé dans son rapport d’activités à fin décembre 2015 publié le 30 mars 2016, qu’elle réalisera un forage d’évaluation sur son permis Etindé dès le début de l’année 2017.
Pour rappel, au départ Bowleven détenait à 75% le permis Etindé, un ensemble de trois blocs offshore couvrant 2316 km2 au Cameroun. L’entreprise a, par la suite, conclu un accord d’achat d’actions avec le Russe Lukoil et la société britannique New-Age, pour leur vendre au total 50% de ses intérêts opérateurs, pour une enveloppe globale de 250 millions de dollars (154,5 milliards de FCfa). Cette cession a été actée par un décret du chef de l’Etat camerounais signé le 6 février 2015.
Brice R. Mbodiam
Investir au Cameroun