Le chanteur Corneille raconte son viol par sa tante

Corneille4
Habituellement, il est discret. Tant sur son passé, en partie dévoilée dans son premier album Parce qu'on vient de loin, tant sur sa vie privée. Mais l'heureux papa de Mérick et Mila a décidé de se livrer dans un
témoignage bouleversant. Corneille signe Là où le soleil disparaît, chez XO Editions. Il aura mis cinq années à accoucher de ce livre, dont deux uniquement pour trouver la force de revenir sur le génocide rwandais qui a emporté ses parents et ses frères et soeurs, la nuit du 15 avril 1994.

On y apprend également que le chanteur a été abusé par sa tante à l'âge de 6 ans et demi. Dans Paris Match, il raconte le traumatisme qu'à engendré ce viol. "J’avais 6 ans et demi quand ma tante a abusé de moi, emportant mon innocence d’enfant avec elle", confie-t-il. "Cela a eu forcément des répercussions sur ma sexualité et mon rapport aux femmes. Jusqu’à ce que je rencontre mon épouse, Sofia, je n’avais pas mesuré l’étendue des dégâts du viol dont j’ai été la victime..."
Mais ce livre parle aussi de la fuite, l'espoir, de la solitude, du succès immense du chanteur et, bien évidemment, de l'amour que lui et sa femme Sofia se portent.
Sur son compte Instagram, le chanteur a dévoilé la couverture et la quatrième de couverture de son ouvrage. Il sort aujourd'hui en librairie.