Le garde du corps de Brad Pitt et Angelina Jolie révèle leur plus grande peur

L'ancien chef de la sécurité d'Angelina Jolie et Brad Pitt rompt le silence après l'annonce du divorce du couple. Cet homme de
l'ombre, très proche des deux stars, évoque le quotidien de la famille, et l'éducation des six enfants.

Un mois seulement après l'annonce de leur divorce le 20 septembre dernier, la déferlante de mauvaises nouvelles continue pour Angelina Jolie et Brad Pitt. Aujourd'hui, c'est leur ancien garde du corps qui décide de dévoiler au Sun les secrets bien gardés de leur vie de famille. Mark Billingham est un ancien des forces spéciales aériennes britanniques qui s'est reconverti en garde du corps pour célébrités. En 2007, il est engagé par les Brangelina en tant que responsable de la sécurité de Brad et Angelina.
Mark Billingham confie que leur plus grande angoisse était que quelqu'un kidnappe leurs enfants. Angie et Brad se méfiaient de quiconque les approchait de près ou de loin. Le garde du corps précise : " Ils m'ont très vite accordé leur confiance avec les enfants. Nous sommes devenus très proches, je vivais avec eux en permanence".

"Je pouvais emmener les enfants n'importe où et tout seul."

Le bodyguard est resté 18 mois au sein de la famille Jolie-Pitt et il a pris son rôle tellement à cœur qu'il confesse avoir été comme un père pour Maddox, Pax, Zahara, Shiloh, Knox et Vivienne. Il n'assurait pas seulement leur sécurité mais il faisait, selon ses dires, bien plus, jusqu'à remplacer les parents dans leurs rôles au quotidien "Je pouvais emmener les enfants n'importe où et tout seul. Personne d'autre n'a jamais été autorisé à le faire. Je les emmenais à la piscine. Dans le fond, j'étais leur père", assure-t-il.
Un rôle de père que Brad Pitt se réjouit de pouvoir à nouveau incarner : trois semaines après la demande de divorce d'Angelina Jolie le 19 septembre, il a enfin pu revoir revoir ses six enfants le 8 octobre. Sans eux, l'acteur confiait en effet se sentir « déprimé et vide ». La bataille judiciaire pour leur garde après le divorce s'annonce difficile...
closermag.fr