Le gouvernement chinois reconnaît Jean Ping comme vainqueur des élections gabonaises

Le mardi 27 septembre, Ali Bongo a été officiellement réinvesti pour un second mandat à la tête du Gabon. Seulement, Ali Bongo n’a jamais paru aussi seul. Peu de présidents africains ont fait le déplacement à
Libreville pour la cérémonie d’investiture.
Sur le plan international la victoire d’Ali Bongo n’a quasiment pas été reconnue et la crise risque de continuer. Le gouvernement chinois a reconnu la victoire de Jean Ping et a officiellement appelé Ali Bongo à passer la main.
La pression s’accentue sur Ali Bongo qui devrait écoper de sanctions chinoises.
http://afriquegraphique.com/2016/09/30/gouvernement-chinois-reconnait-jean-ping-vainqueur-elections-gabonaises/