une récente étude révèle pourquoi les femmes préfèrent les menteurs et les manipulateurs

étude

Une récente étude faite par des chercheurs finlandais et polonais révèle que les hommes machiavéliques, menteurs et égoïstes, voire même un peu psychopathes sur les bords, séduiraient davantage les femmes.

Ainsi certaines femmes se retrouvent attirer par ces types d’hommes menteurs et manipulateurs. Elles ont même parfois l’impression d’attirer ce type d’hommes. La science prouve que c’est faux, elles ne sont pas malchanceuses en amour c’est juste un fait.
étude
En effet, ça ne serait pas les femmes qui attirent ce genre d’hommes mais plutôt eux qui attireraient les femmes, justement à cause de leurs traits de caractère pourtant peu recommandables que sont le narcissisme (une « admiration de soi-même, attention exclusive portée à soi »), et  les mensonges.

C’est en tout cas ce que révèle cette étude menée par des chercheurs anglais, polonais et finlandais auprès de plus de 2 300 femmes et publiée sur le site Evolution & Human Behaviour.

Ils se sont penchés sur ce que le Docteur Minna Lyons, spécialiste du sujet qui a dirigé cette recherche, appelle la « triade sombre » : le narcissisme qui se caractérise notamment par une absence d’empathie, une tendance à l’orgueil et à l’égoïsme, le machiavélisme (un manipulateur doté d’un ego surdimensionné et d’un manque de moralité) et le caractère psychopathe (impulsif, asocial et sans remords) et ont observé leur degré d’attraction vis-à-vis de la gent féminine. Les femmes ont été invitées à regarder des portraits d’hommes présentés en binôme et à choisir celui qu’elles trouvaient le plus séduisant. Une majorité des participantes a alors préféré les visages des hommes manipulateurs que de choisir les visages des hommes plus sympathiques.
étude

Les femmes sont peut être masochistes.

Si leur choix peut s’avérer surprenant, l’explication qu’ont trouvée les scientifiques l’est tout autant. D’après l’équipe, leur réponse serait motivée par le potentiel reproductif de ces hommes mais aussi à leur propre historique amoureux et familial. Les femmes attirées par des profils narcissiques et machiavéliques avaient effectivement déjà donné naissance à plus d’enfants que la minorité n’y étant pas sensible.
afrikmag.com