Voici pourquoi la consommation de la viande de brousse est mortelle!

viande
Lorsque l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé en mars 2016, que le virus mortel Ebola n’était plus une situation d’urgence sanitaire internationale, de nombreuses populations des pays d’Afrique de
l’Ouest, ont recommencé de manger la viande de brousse.
C’est juste après, que les restrictions ont été levées sur la consommation d’animaux sauvages qui pourraient propager le virus. Nombreux sont ceux qui ont exprimé leur joie, pour le fait qu’ils ont maintenant la liberté de profiter de la viande de brousse qu’ils pensent contenir des protéines.
Les viandes d’écureuil, de chevreuil, de roussettes, de rats et tant d’autres ont longtemps été, selon de nombreux Africains particulièrement ceux vivant dans les zones rurales, une source clé de protéines.
Cependant, il y a des indices montrant les dangers de la viande de brousse pour les humains causés par la manipulation et la cuisson de certains types d’animaux sauvages.
On pourrait penser que la peur de l’inconnu pourrait contraindre un citoyen à faire attention à la consommation et la manipulation de la viande de brousse, mais cela n’est pas le cas. Une visite dans les centres de marché, montre comment les citoyens continuent à payer des prix élevés pour ce genre de viande. Les vendeurs affichent ouvertement la viande raidi sur leurs tables.
Les conditions souvent insalubres, dans lesquelles la viande de brousse est manipulée avec une cuisson inadéquate, peuvent avoir des conséquences désastreuses pour la santé, révèlent les experts de la santé.
Bien que la viande de brousse n’ait pas officiellement été liée à la récente épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, la chasse, la viande de boucherie, et le traitement des animaux infectés peuvent conduire à d’autres futures épidémies.
Environ 60% de toutes les maladies humaines et 75% de toutes les maladies infectieuses émergentes sont zoonotiques.
Les maladies qui peuvent être transmises des animaux aux humains, tels que la grippe aviaire et la tuberculose, sont des maladies zoonotiques. Ebola, le virus mortel, n’est plus une menace mondiale, mais il est à craindre car la maladie pourrait revenir, aux côtés d’autres maladies zoonotiques, y compris la mort noire, la grippe espagnole, et les pandémies du VIH.
Alors faites très attention à la cuisson de votre viande de brousse.
afrikmag.com