152 députés LR ont signé la résolution pour destituer François Hollande

François Hollande, ici au ministère des Affaires étrangères le 7 novembre 2016, est l'objet d'une résolution de destitution, signée par 152 députés LR. 
© afp.com/CHRISTIAN HARTMANN François Hollande, ici au ministère des Affaires étrangères le 7 novembre 2016, est l'objet d'une résolution de destitution, signée par 152 députés LR. 

Le texte, qui pointe de "graves manquements aux devoirs" de la charge du président de la République a toutefois peu de chances d'aboutir.
Plus des trois quarts des députés (LR) ont signé la proposition de destitution de François Hollande. 152 sur 200 soutiennent, selon un communiqué envoyé à L'Express ce jeudi, la résolution, initiée par l'ancien ministre Pierre Lellouche. Elle "se fonde sur les graves manquements aux devoirs de sa charge dont a fait preuve le Président de la République, en particulier par des violations manifestes du secret défense", explique le texte, en référence aux confidences de François Hollande à deux journalistes du Monde dans un livre Un président ne devrait pas dire ça.
Justement, les députés LR ont la "conviction profonde qu'un président ne doit pas, ne peut pas et n'a tout simplement pas le droit de tout dire au regard des responsabilités qui sont les siennes en tant que chef de l'État et chef des Armées".

Peu de chances d'aboutir

Une démarche qui a toutefois peu de chances d'aboutir. Le président du groupe LR Christian Jacob a lui-même reconnu mardi qu'il y avait "plusieurs possibilités de blocage" alors que le texte doit être soumis au bureau de l'Assemblée nationale. "Il y a deux possibilités de bloquer la procédure de destitution: que le bureau la juge irrecevable ou que la commission des Lois ne s'en saisisse pas, ce qui serait se sauver par la petite porte", avait déjà détaillé le chef de l'opposition parlementaire.
La destitution "n'a aucune chance d'aboutir puisque la majorité du Parlement est nécessaire", estimait mardi matin dans Le Parisien François Fillon... qui a pourtant signé la résolution, de même que ses rivaux Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-François Copé et Jean-Frédéric Poisson.

"C'est au peuple français de destituer François Hollande"

Seul député LR et candidat à la primaire à ne pas l'avoir signé: Bruno Le Maire. Le député de l'Eure avait déjà eu l'occasion de s'en expliquer. Lors de l'émission Questions d'info (LCP-France Info-Le Monde-AFP) mercredi, il estimait que "c'est au peuple français de destituer François Hollande, pas à l'opposition".