Afrique du Sud: Trois ministres exigent la démission du président Jacob Zuma…La raison!

zuma
Le Président Jacob Zuma n’a pas encore fini avec ses soucis. Malgré le soutien que lui apporte la majorité des députés de sa formation politiqe l’ANC, les soucis de Zuma sont toujours d’actualité. Lui qui est
impliqué dans une affaire de corruption, fait parler de lui avec la sortie de trois ministres du gouvernement issus de l’ANC qui exigent sa démission pure et simple de la présidence. Va-t-il s’exécuter ? C’est la question que bon nombre de Sud africains se posent.
Cette sortie des ministres a été faite lors d’une réunion de direction de l’ANC. Au moins trois membres du gouvernement, ont demandé à Jacob Zuma de démissionner du pouvoir, à cause de ses différentes implications dans des dossiers de corruption, qui ternissent l’image du parti. Il s’agit des ministres  du Tourisme Derek Hanekom et ses collègues de la Santé Aaron Motsoaledi et des Travaux publics Thulas Nxesi.
Cette sortie de ces trois membres du gouvernement, décrédibilise le président  après avoir été cité dans plusieurs scandales de corruption selon un rapport. De milliers de Sud africains et les opposants au régime de Zuma avaient déjà manifesté pour exiger sa démission
Depuis la chute du parti ANC des élections municipales, le parti est secoué par une crise interne couplée par de nombreux scandales de corruption visant  le chef de l’Etat Jacob Zuma, qui est également sous la menace de la réouverture de 783 charges de corruption dans une vieille affaire de contrat d’armement. Un rapport de la médiatrice de la République a également récemment mis en lumière son étroite collusion avec une richissime famille d’hommes d’affaires, les Gupta.
Le scandale de Nkandla  en 2014, M Zuma a été contraint de rembourser l’argent utilisé dans la rénovation de sa résidence privée.
Et le 03 décembre à venir,  il  doit être entendu  par la commission vérité du Congrès national africain (ANC) au sujet de l’état » du parti.
Yao Junior L
afrikmag.com