Attention ! 4 symptômes de maladies rénales que vous ne devez jamais ignorer !

attention-4-symptomes-de-maladies-renales-que-vous-ne-devez-jamais-ignorer

Une détection précoce des maladies rénales est essentielle pour un traitement réussi. Ce type de maladies se développe en envoyant des signes précurseurs que chacun de nous devrait apprendre à détecter pour augmenter les chances de guérison. Focus sur 4 symptômes précurseurs de maladies rénales.

Ces signes précoces ressemblent à d’autres maux et troubles de santé courants, raison pour laquelle on ne prend jamais ces symptômes au sérieux, pensant que c’est un petit mal passager.

Le rein est un des organes vitaux de l’organisme qui a de nombreuses fonctions essentielles à une bonne santé, telles que l’évacuation des toxines, la filtration du sang, les fonctions hormonales, la régulation de la tension, entre autres. Les reins assurent l’équilibre hydroélectrolytique du sang et de l’ensemble du corps, à travers l’excrétion d’urine et la filtration du sang.
En France, 2 à 3 millions de personnes, de tous les âges, souffrent de maladies rénales… et la majorité l’ignore. En effet, les maladies rénales n’envoient généralement pas de symptômes avant un stade avancé, raison pour laquelle cette maladie est diagnostiquée tardivement.

Les causes des maladies rénales

Qu’elles soient acquises, congénitales ou héréditaires, plusieurs maladies peuvent affecter les reins et conduire à leur dysfonctionnement. Les maladies rénales peuvent également être dues aux troubles du système immunitaire, aux infections ou à des composés toxiques pour les reins présents dans certains médicaments. D’autre part, certaines maladies comme le diabète et l’hypertension peuvent augmenter le risque de développer une maladie rénale.
Il est vrai que les symptômes des maladies rénales sont difficiles à détecter, mais certains peuvent donner l’alerte…

Voici 4 symptômes des maladies rénales que vous ne devez pas ignorer :

1. Une lombalgie

Si vous souffrez de douleurs au bas du dos, notamment au niveau du côté sur lequel vous dormez, cela peut indiquer que le rein de ce côté est endommagé. Cette douleur est également accompagnée d’une miction douloureuse.

2. Des problèmes de peau

Certains symptômes de l’insuffisance rénale, une des maladies rénales les plus courantes, se manifestent par des démangeaisons de la peau et un dessèchement.
Les reins, comme le foie, sont en charge d’éliminer les toxines de votre corps. Par conséquent, tout dysfonctionnement rénal peut facilement entraîner des problèmes liés à la peau, tels que des éruptions cutanées.

3. Un gonflement de différentes parties du corps

Un des symptômes inquiétants d’une maladie rénale est le gonflement de différentes parties du corps. Rappelons que les reins purifient l’ensemble de l’organisme en évacuant les déchets, donc une défaillance de leur fonctionnement peut facilement conduire à l’accumulation des déchets, ce qui provoque des gonflements.

4. Un changement de couleur de l’urine

En cas d’insuffisance rénale, la couleur de votre urine change, elle devient plus foncée. La texture peut également changer, devenant plus mousseuse et plus concentrée. Ce symptôme de maladies rénales nécessite une attention médicale immédiate.

L’insuffisance rénale peut provoquer une anémie

En plus d’être les auteurs du processus de détoxification de votre corps, vos reins sont également chargés de transporter l’oxygène aux globules rouges grâce à l’érythropoïétine, une hormone naturelle. Lorsque les reins sont endommagés, ils ne peuvent plus sécréter correctement cette hormone, ce qui conduit à l’anémie.

Le cadmium est un facteur de risque

Le cadmium est un métal plus dangereux que le plomb, qui peut être impliqué dans les maladies rénales. Il s’accumule dans le corps, notamment dans les reins et le foie. Polluant, il est très utilisé dans l’industrie, et présent dans la fumée de cigarette. Le corps peut également être contaminé à travers la consommation de céréales, fruits et légumes quand ils ne sont pas biologiques.

Comment prévenir les maladies rénales ?

Les lésions rénales peuvent être évitées en s’éloignant des facteurs de risque, des endroits où les gens fument ou des usines industrielles.
D’autre part, pour renforcer le système immunitaire, prévenir de nombreuses maladies et traiter les symptômes d’une maladie rénale, il faut :
– Adopter une alimentation saine et équilibrée composée essentiellement de fruits et légumes biologiques, notamment de légumes verts à feuilles.
– Faire du sport régulièrement.
– Boire une quantité suffisante d’eau (1,5L minimum par jour).

Comment diagnostiquer cette maladie ?

Prise de sang

La prise de sang permet de mesurer la créatinine sanguine ou l’urée, des substances qui sont normalement évacuées par les reins. Lorsque ces derniers sont défectueux, ces substances s’accumulent dans le sang.

Test par bandelette urinaire

Ce test permet de détecter les traces de sang ou la présence d’albumine dans l’urine indiquant un dysfonctionnement des reins.

Biopsie rénale

Les personnes souffrant de maladies rénales effectuent généralement une biopsie rénale. Cette méthode de dépistage consiste à prélever de petites parcelles du rein pour les analyser et diagnostiquer l’évolution de la maladie.
 Il est important de mesurer la tension artérielle, car une tension artérielle élevée peut constituer un symptôme de maladie rénale.
source: santeplusmag.com