Cameroun : le gouvernement propose la suppression de la TVA (19,25%) sur le riz à partir de 2017

Cameroun : le gouvernement propose la suppression de la TVA (19,25%) sur le riz à partir de 2017
Après avoir restauré en 2016 le droit de douane de 5% sur les importations de riz, lequel droit de douane avait été supprimé après les émeutes de la faim de février 2008, le gouvernement camerounais entend une nouvelle
fois catalyser la baisse du prix de ce produit de grande consommation, très prisé par les populations locales.
En effet, dans le projet de loi de Finances 2017, qui sera examiné par le Parlement dans les prochains jours, le gouvernement propose que le riz soit exonéré du paiement de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA). Si cette proposition est validée par les parlementaires, le prix du kilogramme de riz sur le marché camerounais (300 FCfa) pourrait connaître une baisse de l’ordre de 19,25%, soit l’équivalent du taux de TVA applicable dans le pays.
Modeste producteur de riz avec quelque 100 000 tonnes en moyenne chaque année, le Cameroun est un gros consommateur du riz importé. Par exemple, pour la seule année 2015, révèlent les statistiques du Comité technique national de la balance de paiement, 707 200 tonnes de riz ont été importées sur le Cameroun, pour une valeur financière de 181 milliards de francs Cfa.
BRM
Investir au Cameroun