Cameroun : recouvrements forcés des créances et réduction des charges pour sauver la société de microfinance COMECI

Cameroun : recouvrements forcés des créances et réduction des charges pour sauver la société de microfinance COMECI
La direction générale de la Compagnie équatoriale pour le commerce et le crédit d’investissement (COMECI) vient de sommer les débiteurs de cette institution de microfinance, de rembourser toutes les dettes arrivées à
échéance, sous peine de poursuites judiciaires et de saisie de leurs biens. Les responsables de COMECI menacent par ailleurs de révéler dans la presse la liste de ces créanciers récalcitrants.
Au demeurant, mis à part cette opération de recouvrement forcé, la direction générale de cette institution de microfinance, au bord de la faillite depuis août 2016, énonce des mesures visant à redresser la barre de l’entreprise. Il est notamment envisagé, apprend-on de bonnes sources, une réduction des effectifs, des salaires et du nombre d’agences, dans le cadre d’une politique globale de réduction des charges.
Selon nos sources, les actionnaires de cette institution de microfinance ont par ailleurs consenti à la recapitaliser, par une injection de nouveaux capitaux pour environ un milliard de francs Cfa avant la fin de cette année 2016.
BRM
Investir au Cameroun