Cameroun: Sos BAMENDA !!!!! Voici Les Positions Et Revendications Concrètes Des Manifestants Au Quatrième Jour De La Grève Qui A Lieu Actuellement Dans La Ville De Bamenda Et Ses Environs.


Les leaders et les manifestants de la grève qui a lieu actuellement dans la ville de Bamenda m’on charge de faire connaitre au peuple camerounais en général et au président Biya en particulier leurs positions et revendications concrètes au quatrième jour de leur grève qui a lieu actuellement dans la ville de Bamenda et ses environs.  
En tant que Président National du Parti Pour La Justice Social Au Cameroun PJSC-parti politique basé à Bamenda, je ne peux me dérober à cet exercice citoyen et patriotique.
Voici leurs positions et revendications concrètes.
-         Le retour dans un délai d’un mois au FEDERALISME seul system capable de garantir les intérêts politiques, économiques, culturels, judicaires de tous dans un pays si diversifié et compliqué que le notre. S’il est vrai que toutes régions du Cameroun ont les mêmes problèmes, les régions anglophones ont en plus un problème de marginalisation systématique et politique que les autres n’ont pas. 
-         L’adoption dans les mêmes délais d’élection présidentielle à deux tours avec un mandat de 05 ans renouvelable une seule fois. Un redécoupage du nombre de députes proportionnellement à la population des différentes circonscriptions du pays.
-         Si dans le délai (01) D’UN MOIS que nous accordons des ce jour jeudi 24 Novembre 2016 nos doléances ne sont pas implémentées, nous allons alors prendre toutes les mesures pour obtenir la création de notre état indépendant ‘’ le SOURTHERN CAMEROONS’’. Car, il est inutile de vouloir vivre avec quelqu’un qui ne fait rien pour que le vivre ensemble soit agréable à tous.
-         Tout succès ou échec des négociations avec les enseignants et avocats ne nous engage pas. Car, le problème est plus profond.
-         Nous exigeons arrêt de la chasse à l’homme sur l’initiateur de notre manifestation Mr. Mancho BIBIXY et des garantis pour son retour à la vie normal. Car ce problème est politique et nous pouvons encore le règle politiquement. Au fur et mesure qu’il restera dans la clandestinité nos préparatifs pour la sécession s’accéléra et pourra nous déborder avec le délai imparti.
-         Nous sommes ouverts au dialogue et mandatons ainsi le Prophète Bertin Kisob, President National Du Parti Pour La Justice Sociale Au Cameroun PJSC, compte tenu de sa culture bilingue, d’ouvrir les négociations et nous mettre les deux parties en contact le moment venu.
-         Nous demandons au peuple camerounais en général et aux francophones camerounais en particulier de peser de tout leur poids pour le succès de ses négociations. Sinon se sera le chao pour tous car ce qui se passe à Bamenda actuellement n’est rien par rapport à ce qui nous tombera sur la tête en cas d’échec.
Pour toute information ou contact pour ouverture ou soutien aux négociations:
Prophète Bertin KISOB, Président National Du Parti Pour La Justice Social Au Cameroun PJSC-parti politique basé à Bamenda au tel : +237673237023