Cameroun: Soupçonné d’être l’homme des missions louches de Mebe Ngo’o, l’officier supérieur Ghislain Mboutou a été ramené «manu militari» à Yaoundé hier dimanche 20 novembre


Les recoupements effectués auprès de plusieurs sources le confirment: Le Lieutenant-colonel Mboutou Ghislain est arrivé à Yaoundé dans la nuit du samedi 19 novembre à dimanche 20 novembre 2016, en provenance de Rabat au Maroc.
Après avoir servi pendant sept ans aux coté de Edgar Alain Mebe Ngo’o alors ministre délégué à la Présidence de la République en charge de la Défense, Ghislain Mboutou a été affecté comme attaché militaire auprès de l’Ambassade du Cameroun au Maroc lors d’un vaste mouvement des gradées survenu au sein de l’armée camerounaise par décret présidentiel signé le 17 février 2016. Il revient à Yaoundé, mais pas pour des vacances.
Il a été contraint de retourner dans la capitale camerounaise par Paul Biya, le Chef des Armées, pour se mettre à la disposition de la justice. Le Lieutenant-colonel Mboutou Ghislain, soupçonné d’être l’homme des missions louches du ministre Edgar Alain Mebe Ngo’o, est accusé de blanchiment d’argent et de corruption. En effet, l’attaché de défense  à l’Ambassade du Cameroun dans le Royaume chérifien, avait été interpellé en France par les services de renseignements il y a sept mois en possession de beaucoup d’argent. Une somme estimée à près de 700 millions de FCFA et qui était destinée, selon des indiscrétions, à remplir des missions louches pour le compte de… Edgar Alain Mebe Ngo’o, l’actuel ministre des Transports et ancien ministre de la Défense.
A la suite de cette découverte assimilée à une criminalité financière, l’officier supérieur avait été inculpé par les autorités françaises.  Afin de le juger, la France a sollicité la collaboration de la justice camerounaise.  Ghislain Mboutou commencera donc son feuilleton judiciaire par le Tribunal criminel spécial à Yaoundé.
Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net