Cameroun : une centaine de personnes arrêtées lors de manifestations à Bamenda

Une violente manifestation contre la domination du français sur l'anglais, mardi 22 novembre 2016, à Bamenda
Au moins 100 personnes ont été arrêtées lors de manifestations contre l'introduction du français dans la partie anglophone du Cameroun, selon des sources officielles camerounaises. 

Une personne a été tuée dans la ville de Bamenda, capitale de la région du Nord-Ouest, lors des rassemblements organisés depuis lundi.
Plusieurs blessés ont été dénombrés à la suite de ces manifestations.
Les enseignants des régions anglophones protestent contre la nomination de collègues francophones dans les directions d'écoles de formation technique où l'anglais est dominant.
Les avocats anglophones du Cameroun sont en grève depuis le 11 octobre.
Ils exigent la traduction en anglais des lois camerounaises.
En réponse à leurs revendications, le gouvernement a annoncé la tenue prochaine d'états généraux de la justice.
La plus grande partie du Cameroun est francophone.
Les habitants des régions anglophones disent être victimes d'une discrimination causée par la domination du français dans l'administration publique.
 BBC Afrique