Côte d’ivoire: Didier Drogba endetté de deux milliards FCFA? Explications!

1
Que se passe t-il entre Didier Drogba et l’entreprise d’architecture PFO Africa de Pierre Fakhoury. L’ancien attaquant de chelsea a t-il décidé de ne pas s’acquitter de ses dettes?

Didier Drogba, l’ancien capitaine de l’équipe nationale ivoirienne serait redevable d’une importante créance auprès de l’entreprise d’architecture de Pierre Fakhoury. C’est ce que nous rapportent nos confrères de ivoiretimes dans une publication du 21 novembre 2016.
En effet, selon notre source, voilà deux années déjà depuis que l’actuel attaquant de l’impact de Montréal traîne cette facture non réglée évaluée à deux milliards de francs CFA (3 millions €) et qui lui avait été adressée par l’entreprise PFO Africa, une société créée par Pierre Fakhoury. Une facture qui concerne les travaux de construction de l’hôpital de la Fondation Didier Drogba dans le quartier Attécoubé d’Abidjan.
Il faut dire que cette entreprise est réputée dans la construction des bâtiments. C’est elle qui a bâti la basilique notre-dame de la Paix de Yamoussoukro (centre). Preuve qu’elle ne fait pas dans la dentelle.
Depuis un certain temps, le Franco-sénégalais Thierno Seydi, principal interlocuteur entre le footballeur ivoirien et l’entreprise PFO Africa, est injoignable. Il joue aux abonnés absents et ne décroche plus son téléphone lorsque les dirigeants de l’entreprise le sollicitent pour jouer son rôle de médiateur.
C’est Hamed Bakayoko, ministre ivoirien de l’intérieur et de la sécurité, communément appelé « Hambak », qui a permis à la Fondation Didier Drogba de bénéficier du statut d’ONG d’utilité publique. C’est encore ce même ministre qui a assuré une seconde médiation en plus de Thierno Seydi dans le but de convaincre l’actuel attaquant de l’impact de Montréal de s’acquitter de sa dette.
A en croire toujours ivoiretimes,  Didier Drogba pour sa part, contesterait le coût des factures de ce chantier qu’il estime surévalué alors qu’il avait parallèlement budgété à 2,5 milliards F CFA la construction de quatre autres hôpitaux dans le pays à Yamoussoukro,Man, San Pedro et Korhogo. L’ex international ivoirien avait pourtant signé le devis de PFO avant le démarrage des travaux.
Aux dernières nouvelles, certaines langues indiquent qu’à défaut de solution amiable, ce dossier pourrait atterrir devant le tribunal du commerce d’Abidjan.
Source: afrikmag.com