DearIvanka : pourquoi certaines personnes font-elles appel à la fille de D. Trump depuis l'élection

Le président-élu Donald Trump a ouvertement mentionné être très attentif à l'avis et aux idées de sa fille Ivanka. Il a par exemple présenté sa politique relative au congé maternité payé aux américains cet été
après avoir été encouragé par sa fille de 34 ans, qui lui aurait dit : « Papa, papa, nous devons le faire ».

Certaines personnes expriment leurs inquiétudes à propos des politiques proposées par le président-élu Donald Trump en s'adressant à sa fille Ivanka par l'intermédiaire du hashtag #DearIvanka (ChèreIvanka). (Photo : Ilya S. Savenok/Getty Images)
Rien d'étonnant donc que les américains inquiets à propos des politiques de Trump (des pas en arrière sur certaines règles environnementales à la déportation de millions de citoyens sans papiers, en passant par la punition de refuser l'accès à l'avortement aux femmes) aient décidé de faire directement appel à la femme qui semble avoir le plus d'influence sur le futur 45e président des Etats-Unis. Ils sont ainsi nombreux à tenter de la convaincre à l'aide du hashtag #DearIvanka.
Certaines de ces personnes inquiètes à propos du futur des Etats-Unis se sont donc retrouvées à l'occasion d'une veillée organisée à New York autour du thème #DearIvanka.
La veillée était organisée par Halt Action Group, qui s'est décrit à Yahoo Style comme une « coalition de gens normaux, d'artistes, d'auteurs, de conservateurs, de professionnels de la culture [et] d'activistes réunis à New York ». Cette réunion politique a entre autres été encouragée par Bill Powers, directeur de l'Half Gallery et époux de Cynthia Rowley, créatrice de mode basée à New York.
Ne donnez aucune chance à Pence, c'est tout ce qu'on veut dire. La veillée aux chandelles #DearIvanka a lieu lundi soir à 18h sur Houston Street.
C. Rowley a elle-même partagé son avis à propos du président-élu sur Instagram le jour suivant son élection