Exclusif: Affaire Elimby Lobe/Carlos Ngoualem : La paix des braves-Le journaliste Benjamin Zebaze réconcilie les deux. voici la note

Affaire Elimby Lobe/Carlos Ngoualem : La paix des braves
Depuis une semaine, le conflit entre les deux anciens camarades du SDF fait rage dans les médias. J’ai
pensé, en tant que leur ainé, qu’il était de mon devoir d’essayer de les rapprocher.
J’ai écouté les deux versions et en suis arrivé à la conclusion que la source du problème vient de l’accumulation de frustrations au sein d’un parti politique dans une passe difficile.
Je comprends que Carlos Ngoualem ait pu perdre son sang-froid face aux révélations incessantes d’Elimby Lobe ; mais un homme politique doit pouvoir garder son calme en toute circonstance et c’est pour cela que rien ne saurait justifier une agression physique.
J’ai pu obtenir, après une discussion constructive, qu’en tant que cadet le maire adjoint de Douala 5 demande des excuses à son ancien camarade. Cela a été fait et les deux hommes se sont entretenus au téléphone dans une atmosphère emprunte de courtoisie. Des documents qui le prouvent ont d’ailleurs été signés.
Je remercie Abel Elimby Lobé, qui au nom du respect mutuel qui nous habite, a accepté les excuses de son cadet car, selon lui, l’important était de laver son honneur sali.
Par ailleurs, je trouve détestable ce que j’ai lu sur les réseaux sociaux où sans faire attention aux conséquences de leurs actes, les ressortissants d’une ethnie se sont rangés, en majorité, derrière Carlos Ngoualem tandis que tous les autres, en majorité, ont choisi le camp inverse. On voudrait une guerre civile qu’on ne s’y prendrait pas autrement.
Pour moins que cela, des pays comme le nôtre se sont retrouvés à feu et à sang. J’aimerais juste dire à ceux qui veulent entrer en « guerre » en envoyant une « procuration » aux deux anciens adversaires, que les grands hommes sont ceux qui œuvrent pour la paix. En acceptant si vite cette voie de sortie de crise, Carlos Ngoualem et Elimby Lobé ont montré qu’ils pouvaient faire partie de cette catégorie.
De toutes les façons, ce conflit est derrière nous
Benjamin Zebaze