Exclusif-Malik Obama fête la Victoire de Trump: Qui est Malik Obama, demi-frère du président et supporter de Trump ?

Afficher l'image d'origine

Malik Obama a été invité par Donald Trump à participer au troisième et dernier débat avant la présidentielle.

Donald Trump aime transformer ses listes d'invités en arme de guerre. Après avoir fait venir, lors du deuxième débat, des femmes ayant accusé Bill Clinton de comportement sexuel indécent, il a mercredi convié le demi-frère de Barack Obama, Malik Obama, à participer au troisième et dernier rendez-vous avant l'élection présidentielle américaine.
Sa présence n'est pas le fruit du hasard. Depuis juillet, Malik Obama affiche publiquement son soutien à Donald Trump , déclarant au Post qu'il aimait l'homme d'affaires « parce qu'il parle avec le coeur ». Il n'épargne pas l'adversaire de Trump, Hillary Clinton, à qui il reproche d'être responsable, avec l'administration Obama, de la mort du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, « un de ses meilleurs amis », dit-il. Voici sept choses à savoir sur Malik Obama.

Malik Obama est l'un des sept demi-frères du président

Agé de 58 ans, Malik Obama est le fils aîné de Barack Obama Sr., le père du président, et de sa première femme Kezia. Selon The Post, Barack Obama Sr a laissé au Kenya Malik alors qu'il était âgé de 1 an et sa mère en 1959 pour aller vivre à Hawaii, où il a rencontré la mère du président. Barack Obama et son demi-frère Malik ne se sont rencontrés pour la première fois qu'en 1985 lorsqu'ils avaient respectivement 24 et 27 ans.

Malik et Barack Obama ont été élogieux l'un envers l'autre

Malik Obama et son célèbre demi-frère n'ont pas toujours eu des relations tendues. Dans un article de 2004 d'Associated Press , Malik raconte que lui et son frère ont été garçons d'honneur à leurs mariages respectifs. Dans ses mémoires, « Les rêves de mon père », le président écrit sur Malik , alors surnommé « Roy » : « La personne qui m'a rendu le plus fier, c'est Roy. Maintenant, nous l'appelons Abongo (...). Il a décidé de réaffirmer son héritage africain. Il s'est converti à l'islam».

Malik a la double nationalité et vit dans le village kenyan berceau de la famille Obama

Après avoir grandi dans la capitale kenyane, Nairobi, Malik a passé plusieurs années dans le Maryland où il a travaillé dans un cabinet d'expertise comptable. Il est revenu ensuite au Kenya où il s'est installé dans la ville de Nyangoma-Kogelo et a ouvert un magasin d'électronique à la périphérie du village.

Malik a fait de la politique

En 2013, Malik a décidé de suivre l'exemple de son frère cadet et a brigué le poste de gouverneur du comté de Siyaya, dans l'ouest du Kenya. Son slogan de campagne est un clin d'oeil à son célèbre frère : « Obama Ici, Obama là » (« Obama Here, Obama There »). Il a fait campagne comme candidat indépendant en se targuant d'avoir des contacts suffisamment proches avec la Maison Blanche pour en faire profiter le développement économique de la région. Mais ce ne sera pas suffisant. Il a échoué aux élections ne récoltant que 694 voix.

Malik, comme Barack, a écrit un livre sur son père

Dans, « Barack Obama Sr. : l'ascension et la vie d'un vrai érudit africain », Malik évoque avec enthousiasme son père. «Sa passion était l'éducation, l'honnêteté et la perfection. Il avait de nobles idéaux et était généreux et bon. Il avait ses défauts, comme c'est le cas pour chacun de nous », écrit-il.

Malik dirige une fondation caritative

En 2008, Malik a fondé la fondation Barack H. Obama , du nom de son père, qui finance des projets humanitaires au Kenya mais que Barack Obama a toujours refusé d'appuyer.

Malik n'a pas vu son frère depuis 2015

Selon les médias américains, la dernière rencontre entre les deux frères remonte à août 2015, lorsque Malik s'est, selon ses propres dires, rendu « à la Maison Blanche pour dire bonjour pour une visite de politesse ». Une entrevue « très formelle », « comme d'habitude », avait regretté Malik Obama.
 
lesechos.fr