Hillary Clinton révèle le nom du responsable de sa défaite à l’élection présidentielle

Clinton
Hillary Clinton, la candidate démocrate se remet peu à peu de sa défaite face au républicain Donald Trump, après la dernière élection présidentielle. Elle a récemment affirmé en face de ses donateurs, que son cœur
était brisé. Donnée vainqueur par plusieurs médias qui se sont basés sur des sondages, la défaite de Hillary, a surpris des millions de gens à travers le monde.
Aux Etats-Unis, depuis l’annonce des résultats, plusieurs manifestations caractérisées par des scènes de violence sont enregistrées, dans certains Etats.
Mais Hillary Clinton connait la cause de sa défaite, car elle a désigné le coupable. L’ex-candidate démocrate à la présidentielle, révèle que le directeur du FBI James Comey, qui a rouvert l’enquête sur les courriels à une semaine de l’élection pour la fermer ensuite, est coupable de sa défaite, communique le Washington Post.
« Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles l’élection n’a pas été gagnée. A notre avis, la lettre de Comey (sur la réouverture de l’enquête, ndlr) a fait naître des doutes qui étaient gratuits, sans fondement et qui ont arrêté notre progression », a-t-elle déclaré samedi lors d’une rencontre avec ses donateurs.
Résultat de recherche d'images pour "le directeur du FBI James Comey"
Plus grave encore, la démocrate explique que le non-lieu émis à son encontre quelques jours plus tard a provoqué l’irritation des partisans de Trump et les a incités à voter pour le républicain. D’autant plus que Donald Trump a « consacré les quatre dernières journées précédant l’élection à mener des attaques incessantes » à son encontre.
Selon Hillary Clinton, après les troisièmes débats avec Trump, elle-même et les membres de sa campagne « se sentaient parfaitement à l’aise » en termes d’intentions de vote. « Nous avions le vent en poupe », a dit l’ex-candidate. « Mon cœur est brisé. Je n’ai pas l’intention de faire comme si de rien n’était. C’est une défaite très cuisante, surtout parce que tous ont tant donné (pour la victoire) », a ajouté Hillary Clinton en s’adressant à ses partisans.
afrikmag.com