Investir au Cameroun-Le Cameroun devient importateur de l’huile de palme gabonaise

Le Cameroun devient importateur de l’huile de palme gabonaise
La raffinerie d’huile de palme gabonaise d’Awala a effectué, le 27 octobre 2016, ses premières exportations d’huile de palme et d’huile de palmiste en direction du Cameroun et de l’Espagne, a annoncé la presse
gabonaise.
Le conditionnement de cette cargaison d’environ 300 tonnes d’huiles de palme et 180 tonnes d’huile de palmiste, a-t-on appris, s’est faite en présence du ministre de l’Agriculture et de l’Elevage en charge du programme Graine, Yves Fernand Mamfoumbi
Ces premières exportations gabonaises d’huile de palme sont une retombée du programme de diversification de l’économie de ce pays lancée il y a quelques années par le Président Ali Bongo, afin de rendre le Gabon de moins en moins dépendant de la production pétrolière.
L’usine d’Awala trouve ainsi en le Cameroun en excellent débouché, puisque ce pays présenté comme étant la locomotive économique de la zone Cemac fait face, depuis des années, à un déficit structurel en matière de production d’huile de palme, lequel déficit est officiellement estimé à environ 100 000 tonnes chaque année.
Cette année encore, par exemple, le gouvernement camerounais a dû une nouvelle fois accorder des autorisations d’importations préférentielles pour près de 60 000 tonnes aux raffineurs des oléagineux, afin de rendre disponible la matière première pour la production des huiles végétales raffinées, le savon, etc.
BRM
Investir au Cameroun