Le gouvernent publie la répartition du personnel judiciaire anglophone et francophone au Cameroun

Le gouvernent publie la répartition du personnel judiciaire anglophone et francophone au Cameroun
Face aux revendications des avocats anglophones qui exigent le retrait des magistrats francophones dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, le ministre en charge de la Justice, Laurent Esso, a publié le 22 novembre la
répartition géographique sur l’ensemble du territoire camerounais qui tend à confondre les plaignants.
Et pour cause, selon les statistiques Minjustice, il y a 2086 avocats au Cameroun dont 1390 francophones et 696 anglophones puis, près de 1400 avocats stagiaires. Une observation de la répartition géographique des avocats permet de constater que, dans le Sud-ouest, aucun avocat francophone n’est installé contre un seul dans le Nord-Ouest.
Mais dans les régions dites francophones, il y a 129 avocats d’extraction anglophone. Quant à la fonction de notaire, le Cameroun en compte aujourd’hui 69, dont aucun anglophone parce que cette fonction est exercée pour l'heure et à titre transitoire par des avocats.
Pour ce qui est des huissiers de justice, il y en a 514 dont, 499 francophones et 15 anglophones. 43 francophones et aucun huissier de justice anglophone exercent dans le Nord-Ouest. 16 huissiers francophones et les 15 anglophones du pays sont dans le Sud-Ouest. Le reste des huissiers exercent dans les autres huit régions d'expression française du pays.
S’agissant du personnel magistrat, Laurent Esso a indiqué que 1542 magistrats sont en activité, dont 91 en service au ministère de la Justice, 1412 en service dans les juridictions et 39 en détachement. Dans cette masse, il y a 1265 magistrats francophones et 227 magistrats anglophones. Le nombre de francophones est de 60 dans le Nord-Ouest et 57 dans le Sud-Ouest, tandis que le nombre de magistrats anglophones en service dans les zones francophones est de 107.
S.A
Investir au Cameroun