RDC: RFi et Radio Okapi réduites au silence-Le signal a été coupé depuis la nuit

Afficher l'image d'origine 
Il est inutile de chercher la fréquence de la Radio France internationale sur la bande FM à Kinshasa (FM105). Le signal a été coupé depuis la nuit. La Radio Okapi a subi aussi le même sort. Son signal de
Kinshasa est brouillé. À l’intérieur, les programmes passent normalement, indique un responsable de la Radio de la paix. Des millions d’auditeurs ont tourné le bouton sur les fréquences 105 FM et 103.5 FM, sans jamais capté un quelconque signal. Les infos diffusées par la Radio française ont certainement irrité le régime. De même que la communication du patron de la Monusco, Mamane Sidikou, relayée plusieurs fois sur la radio onusienne, a fortement déplu au gouvernement. Le Représentant du Secrétaire général de l’ONU en RDC avait appelé à la retenue tout en démontrant la légalité du meeting.
Jusque-là, aucune autorité ne pouvait expliquer cette décision qui constitue une entrave grave à la liberté de la presse. Olpa- Une organisation de défense des droits de journaliste a dénoncé cette maladresse du pouvoir de Kinshasa. Les organisations de défense de droits de l’homme ont condamné cette dérive injustifiée. En tête, l’Acaj, l’Asadho et les 33 ongs des droits de l’homme. Les activistes exigent la rouverture sans condition des signaux de RFi et Radio Okapi.
7sur7.cd