Remaniement ministériel en Côte d'Ivoire

Le président français François Hollande accueille le président ivoirien Alassane Ouattara à l'Élysée, Paris, France, le 22 novembre 2016.
Le président Alassane Ouattara a mis fin aux fonctions d'Albert Mabri Toikeusse et de Konan Gnamien
Selon le communiqué lu par le secrétaire général de la présidence, Gnon Coulibaly, il est "mis fin aux
fonctions de Abdallah Albert Toikeusse Mabri, ministre des Affaires étrangères (...) et de Konan Gnamien, de l'Habitat et du Logement social"
Albert Mabri Toikeusse s'adressant à des militants à Treichville, octobre 2009
Albert Mabri Toikeusse s'adressant à des militants à Treichville, octobre 2009
Selon une source de VOA Afrique à Abidjan, Mabri Toikeusse aurait été évincé du Rassemblement des Houphouëitistes. Son poste au gouvernement était donc menacé.
Les deux ministres limogés sont remplacés aux Affaires étrangères par Marcel Amon-Tanoh, actuel directeur de cabinet du président de la république, et à l’Habitat par Mamadou Sanogo, actuel ministre de la Construction et de l’Urbanisme.
Communiqué de la présidence ivoirienne, Abidjan, le 25 novembre 2016
 Communiqué de la présidence ivoirienne, Abidjan, le 25 novembre 2016
Le bureau de la UDPCI s'était réuni le 15 novembre dernier pour discuter des élections législatives sur 18 décembre. Le bureau politique avait émis des réserves sur le nombre de candidatures octroyées au RDR par rapport au PDCI
Le bureau politique et le groupe parlementaire de l'UDPCI avaient demandé au président de l’UDPCI de poursuivre les discussions avec ses alliés du RHDP pour obtenir la prise en compte des intérêts du parti.
Mabri Toikeusse aurait pour ambition de se présenter à la présidentielle de 2020. Selon une source proche du gouvernement, le président de la République Alassane Ouattara n'a pas apprécié le fait que Gnamien Konan et Mabri Toikeusse aient défié la décision de la coalition en présentant des candidats indépendants.
Le RHDP évincé aujourd'hui se pose la question de l’avenir pour les Houphouëtistes. Sur sa page Twitter Albert Mabri Toikeusse a écrit : "Le PR ADO vient de mettre un terme à notre collaboration au sein du gouvernement. Ce fût une belle aventure. Dieu bénisse la Côte d'Ivoire!"
Avec Narita Namasté à Abidjan
voaafrique.com