Shell Gabon: le départ se précise

C’est en présence du vice président de la région, du président directeur général, de l’équipe de direction locale de Shell Gabon, d’une équipe venant du groupe et des hauts cadres du groupe que la réunion
d’urgence portant exclusivement sur les avancées  des négociations avec un potentiel acheteur a pu commencer ce jeudi 24 novembre dès 14h30.
Shell Gabon  vient là de confirmer la rumeur selon laquelle, le groupe se retirait du pays en décembre prochain. Un véritable coup dur pour le secteur pétrolier déjà touché par une importante crise mais surtout pour les employés qui risquent gros.
D’ailleurs, “durant la réunion, la majorité des employés locaux ont quitté la salle parce que la direction manquait de clarté sur ce qui a été prévu pour le staff local” nous a confié une source digne de foi.
Terminée à 15h50 précise, la réunion fait place à une importante assemblée générale des employés locaux. Il se susurre déjà que le potentiel acheteur des parts de Shell serait Petronas, une entreprise malaisienne, productrice de pétrole.
gabonmediatime.com