Tanzanie, Kenya et Rwanda, leaders africains de l’inclusion financière, selon The Economist

Tanzanie, Kenya et Rwanda, leaders africains de l’inclusion financière, selon The Economist
La Tanzanie, est le premier pays d’Afrique, en termes de mise en place de réformes dans la création d’un environnement favorable à l’inclusion financière, selon un rapport du groupe d’analyse et de recherche
britannique, The Economist Intelligent Unit, publié ce début du mois de novembre.
Intitulé The Global Microscope 2016: The enabling environment for financial inclusion, l’étude se base sur 12 indicateurs d’évaluation du cadre réglementaire favorable à l’inclusion financière dans 55 pays d’Afrique, d’Asie, d’Amérique latine, des Caraïbes et d’Europe de l’est.
Dans le classement général, la Tanzanie occupe la 6e position faisant ainsi office de premier pays africain. Cette place s’explique d’après le rapport, par les progrès continus accomplis dans l’atteinte des objectifs d’inclusion financière et l’amélioration de son cadre réglementaire. A cet effet, l’étude met en lumière plusieurs réformes importantes mises en œuvre par le gouvernement tanzanien en 2015. Il s’agit entre autres, de la National Payment Systems Act (NPSA), qui fournit un cadre réglementaire aux systèmes de paiement financier et l’Electronic Money Regulations (EMR) qui concerne la réglementation du processus d’émission de monnaie électronique.
Ces deux systèmes ont permis, d’après le rapport, développer, d’une part, la protection des consommateurs de services financiers et, d’autre part, d’étendre aux opérateurs mobiles l’éventail des institutions couvertes par la Banque de Tanzanie.
Toujours dans le cadre des réformes, le rapport souligne, la MicroFinance Act qui serait actuellement en cours d’élaboration et certaines activités sur le marché de l’assurance menées par les nouvelles compagnies financières comme la banque privée tanzanienne Maendeleo et ayant pour but d’offrir les produits d’assurance à une large portion de la population.
Pour rappel, la Tanzanie occupe cette première place depuis 2 ans grâce à l’application de plusieurs mesures ayant permis d’accroître les services financiers au niveau de la population.
Cependant, le rapport souligne que le Kenya et le Rwanda, le suivent de très près grâce aux dispositions réglementaires en faveur de l’inclusion financière. Le Kenya et le Rwanda ont respectivement gagné trois et huit places par rapport à l’année 2015 et se partage la 8e place du classement mondial.
Classement des pays africains
1- Tanzanie (6e)
2- Kenya (8e)
3- Rwanda (8e)
4- Ghana (12e)
5- Mozambique (20e)
6- Afrique du Sud (20e)
7- Sénégal (30e)
8- Nigéria (33e)
9- Uganda (33e)
10- Ethiopie (48e)
11- Cameroun (49e)
12- Madagascar (52e)
13- République Démocratique du Congo (54e)
Agence Ecofin