Zimbabwe: La première dame Grace Mugabe s’autoproclame « présidente »

grace-mugabe
La lutte pour succéder au doyen des chefs d’Etat africain est très rude. Plusieurs caciques de la ZANU-PF sont favorables à la succession de Robert Mugabe. Pour cela, ils sont prêts à tout et mettent toutes les
chances de leur côté.
Mais parmi tous ces prétendants à la succession qui se battent pour y aboutir, la première dame, Grace Mugabe, semble plus confiante et rassurée. Et elle l’a fait savoir en expliquant aux femmes du parti au pouvoir, la grande influence qu’elle a sur son mari, Robert Mugabe.
A en croire Angeline Muchemeyi, membre de la ligue des femmes de la ZANU-PF, qui intervenait sur le site NewsDay, Grace Mugabe, leur a confié qu’elle donne toujours son opinion dans toutes les affaires quotidiennes du Zimbabwe et participe également à toutes les décisions prises par le président.
http://www.agenceecofin.com/images/news/2110-23707-zimbabwe-la-premiere-dame-se-lance-dans-la-course-a-la-succession-du-president-mugabe_L.jpg
Angeline, ajoute même que la première dame affirme qu’elle n’a aucune raison de s’intéresser au poste de vice-président comme certains voudraient le faire croire.
“Je suis la femme du président, je suis déjà le président… Je planifie et fait tout avec le président. Que voulez-vous de plus ?”, aurait déclaré Grace Mugabe, avant d’ajouter que “pour l’heure” la position de présidente des femmes du parti présidentiel qu’elle occupe depuis 2014 lui convient.
Zimbabwe : quand Grace Mugabe se rêve déjà présidente
La Première dame du Zimbabwe semble ainsi jeter une pierre dans le jardin de ses détracteurs qui l’accusent de tout faire pour succéder à Robert Mugabe. De l’oeil de nombreux observateurs, Grace Mugabe, est d’ailleurs une postulante sérieuse dans la course à la succession du président Mugabe.
afrikmag.com