BREAKING NEWS: LE DIALOGUE ENTRE LES AVOCATS ANGLOPHONES ET LE GOUVERNEMENT CAMEROUNAIS À YAOUNDÉ SE TRANSFORME EN FIASCO

Afficher l'image d'origine 
Les avocats du common law quittent la réunion de Yaoundé ce mercredi 28 décembre 2016 il y'a quelques heures suite au refus de la part du gouvernement de répondre aux préoccupations préliminaires qui leur sont
demandées. Les avocats du common law ont découvert que le gouvernement maintient toujours la mauvaise foi envers une sortie de crise. Ils n'avaient donc aucune raison de poursuivre la réunion et ont donc organisé une marche dirigée par le président du consortium, le baron Nkongho FELIX Agbor Balla.
Les questions préliminaires sont les suivantes :

1. La libération inconditionnelle de tous les 4 jeunes enlevés en pays anglophone et conduits à la prison central de Nkondengui où ils subissent des traitement inhumains.
2. Examiner la composition du comité ad-hoc ( y joindre les anglophone du sud-ouest )
3. Clarifier l'interdiction et / ou la suspension imposée aux avocats NOWELA, MELA, FAKLA.