Cameroun - Enseignement supérieur: Mathias Eric Owona Nguini élevé au grade de Maître de conférences


Si personne ne met en doute les compétences de l’heureux élu, cette promotion fait jaser tout de même.
Owona Nguini Mathias Éric est depuis le vendredi 16 décembre 2016 Maitre de Conférences. Après avoir passé 16 ans au grade de Chargé de cours (une durée largement au délai de l’ancienneté requise), l’universitaire réputé pour sa liberté d’opinion et ses virulentes critiques envers le pouvoir a été promu au grade de Maitre de conférences au terme des 35e et 36e sessions du Comité consultatif des institutions universitaires (Cciu) tenues les 12 et 14 décembre 2016 à Yaoundé.
Cette instance nationale chargée d’évaluer les enseignants candidats à une promotion de grade a statué sur 600 dossiers allant du grade d’Assistant à celui de Chargé de cours et de Maitre de conférences. En attendant la publication des résultats, l’on sait déjà le sort qui a été réservé à la candidature de Mathias Eric Owona Nguini, alias MEON.
«Enfin maitre de conférences ! Chapeau cher maitre. 16 ans au grade de chargé de cours, avec au moins 50 articles scientifiques publiés. Un rayonnement national et international incontesté», a écrit l’universitaire et chroniqueur Cabral Libii pour rendre hommage  à MEON.
Mais, si personne ne met en doute les compétences de l’heureux élu, cette promotion fait jaser tout de même. Certains pensent que la promotion de Mathias Eric Owona Nguini est le fruit de sa contribution contre toute attente au colloque organisé au mois de novembre 2016 à l’Université de Yaoundé II-Soa par des proches du pouvoir sur le thème «Droits fondamentaux et politique de solidarité au prisme de l’action sociale de la Première Dame du Cameroun».
«Ceux qui pensent que ce sont les retombées du colloque sur les actions sociales de Chantal Biya racontent des histoires. Si les colloques ou si la proximité avec le pouvoir faisait passer des grades aux gens, il y a plein de gens qui seraient passés comme lettre à la poste. Le professeur Albert Mbida et Felix Zogo dont la proximité avec le pouvoir est bien connue a échoué plusieurs fois avant d’être admis. Beaucoup qui chantent les louanges du régime à longueur de weekend dans les médias ont encore été recalés cette fois-ci. Donc, je dis, il y a des conditions claires pour passer. On parle là de la science. Et je crois que Mathias Eric Owona Nguini  a rempli ces conditions. Il méritait d’ailleurs depuis longtemps ce nouveau grade», estime un des membres du Comité consultatif des institutions universitaires, joint au téléphone par Cameroon-info.net
--
Les grades de l’Enseignement supérieur au Cameroun
  1. Assistant (Ass)
Titulaire au moins d’un DEA ou d’un Master Recherche, ou alors être inscrit en thèse de Doctorat. Les assistants sont souvent connus sous le patronyme de «Doctorant» car ils ont droit à un contrat de 02 ans renouvelable 02 fois (soit 06 ans d’exercice en tant qu’Assistant) au terme desquels ils doivent obtenir leur diplôme de Doctorat (Bac + 8).
  1. Chargé de cours (CC)
L’enseignant d’Université logé au grade de chargé de cours est titulaire d’un Doctorat et doit avoir publié un article dans une revue scientifique nationale ou internationale.
  1. Maitre de conférences (MC)
C’est le grade supérieur au chargé de cours.
  1. Professeur (Pr)
C’est le plus haut grade dans l’enseignement supérieur au Cameroun. C’est le dernier palier, il n’y a plus rien à prouver.
NB: Il est important de ne pas confondre
Professeur qui est un grade, une promotion du Ministère de l’Enseignement supérieur; et
Professeur agrégé qui est un concours (concours d’agrégation) à l’échelle de l’Afrique par le CAMES (Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement Supérieur) dans des disciplines précises et au terme duquel les lauréats se voient attribuer le grade de Professeur agrégé.
Source: Camercampus