Cameroun - Lions indomptables: Hugo Broos ne compte pas sur les joueurs locaux pour la CAN 2017


Le sélectionneur de l’équipe du Cameroun l’a fait savoir le 5 décembre 2016 à l’ouverture du camp d’entraînement qu’il a initié.
Un camp d’entraînement pour joueurs professionnels en vacances au Cameroun. C’est ainsi qu’Hugo Broos appelle le stage qu’il a entamé lundi avec 16 footballeurs au stade annexe numéro 1 de l’omnisports à Yaoundé.
Outre les 12 joueurs locaux convoqués dans le communiqué, le sélectionneur des Lions indomptables a fait appel à Franck Boya d’Apejes de Mfou et Georges Bokwe de Coton sport de Garoua. Deux footballeurs évoluant à l’étranger sont d’ores et déjà présents. Il s’agit d’Anatole Abang, attaquant évoluant à Hobro IK en deuxième division au Danemark et de Jonathan Ngwen, défenseur au Progresso Sambizanga d’Angola.
Répondant à la presse avant le début de l’entraînement, Hugo Broos a expliqué les raisons de son initiative. «Je n’appelle pas ça un stage, mais des entraînements. En effet, il y a des joueurs dont les championnats sont arrêtés. D’autres seront dans la même situation dans les prochains jours. Si ces joueurs doivent partir à la CAN (Gabon 2017, NDLR), ils seront à trois ou quatre semaines de congés. Ce qui est impossible. Nous avons donc organisé ces séances d’entraînement afin qu’ils restent en condition», a-t-il dit.
En tout, 14 joueurs évoluant au Cameroun sont présents dans ce regroupement qui s’achève le 21 décembre. Certains observateurs ont tôt fait de penser que c’est une perche tendue à ces joueurs locaux pour intégrer le groupe de la prochaine CAN. Broos a rapidement mis les choses au clair.
«Il est difficile de s’entraîner avec six ou 7 joueurs seulement. C’est la raison pour laquelle nous avons ajouté des joueurs des U23 qui seront peut-être des Lions indomptables de demain», a précisé le sélectionneur. Parlant de ces joueurs locaux, il a ajouté : «je ne peux pas me permettre de faire des expériences parce qu’il y a un problème de qualité. Maintenant, pendant les deux semaines qui arrivent, je vais voir, peut-être ces joueurs auront la chance après la CAN».
Initialement appelé «stage externe», ce regroupement s’est finalement transformé en stage interne. Les joueurs n’étant pas domiciliés à Yaoundé ont été logés dans un hôtel non loin du stade d’entraînements. Ils seront évalués lors de deux matchs amicaux contre des clubs locaux.
Par Jean-Marie NKOUSSA | Cameroon-Info.Net