Cameroun - Société: Les Imams plaident pour la libération de Yves Michel Fotso l’ancien directeur de la Cameroon Airlines


La Confédération des Imams du Cameroun a reçu ShandaTomne, l’auteur du livre «J’ai compris Yves Michel Fotso», le 22 novembre 2016 à Yaoundé.
Après sa visite auprès d’Ibrahim Mbombo Njoya, Sultan des Bamouns, Shanda Tomne, ardent défenseur de l’ancien directeur de la Cameroon Airlines, s’est rendu dans la communauté musulmane de Yaoundé afin de rencontrer Cheick Ibrahim Moussa, Grand Imam de Yaoundé et président de la Confédération des Imams du Cameroun. Selon Le Messager du jeudi 1er décembre 2016, cette rencontre avait pour objectif de solliciter l’adhésion de la grande communauté musulmane à l’idée d’une grâce présidentielle en faveur d’Yves Michel Fotso.
«Notre objectif c’est de prier, de supplier, de nous prosterner pour que le temps du Président de la République qui va arriver bientôt soit le temps du pardon, de la réconciliation», explique le Pr ShandaTomne. Dans la même veine, le Grand Imam de Yaoundé soutient «qu’il y a un temps pour la punition et un temps pour le pardon», peut-on lire dans le quotidien.
Cette démarche auprès de la communauté musulmane entre en droite ligne avec la stratégie établie par le Pr Shanda Tomne. Une stratégie qui consiste à aller à la rencontre des leaders d’opinion, des meneurs d’hommes et des communautés pour faire passer un message de pardon en guise de plaidoyer pour aboutir à la libération de Yves Michel Fotso par  grâce présidentielle.
Au finish, l’écrivain est prêt à tout pour faire triompher «la vérité» au sujet des accusations de malversations financières qui ont conduit en prison le fils du milliardaire Victor Fotso. «Je peux vous dire que mon jeune frère a pu effectivement vexer les gens et peut-être posé un acte qui n’a pas plu au Chef de l’État. Mais Yves Michel Fotso n’a pas volé ni détourné les biens de la CAMAIR», soutient Shanda Tomne.
Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net