Découvrez les vertus du poisson Thon

vertus

« Thon » est un terme générique qui désigne des poissons appartenant à divers genres zoologiques, le plus important étant le Thunnus.

Sept espèces sont exploitées commercialement. Parmi celles-ci, 5 sont vendues sous forme fraîche ou congelée : le thon rouge, le thon à nageoires noires, le tonggol, le thon obèse et le thon à nageoires jaunes. Les 2 autres espèces sont généralement mises en conserve : la thonine et le thon blanc.
Le thon est une excellente source d’acide eicosapentaénoïque (AEP) et d’acide docosahexaénoïque (ADH), deux acides gras de la famille des oméga-3. Ces acides gras agissent comme précurseurs de messagers chimiques favorisant un bon fonctionnement des systèmes immunitaire, circulatoire et hormonal.
Plusieurs études épidémiologiques et cliniques ont démontré que la consommation d’acides gras oméga-3 exerçait des effets favorables sur la santé cardiovasculaire et réduisait la mortalité par maladie cardiovasculaire.
Ces acides gras sont connus pour agir sur plusieurs plans dans l’organisme, notamment en réduisant la tension artérielle, les triglycérides sanguins et la formation de caillots sanguins, diminuant ainsi les risques d’athérosclérose.

La consommation régulière d’acides gras oméga-3 diminuerait aussi l’arythmie cardiaque et pourrait même inhiber la croissance des cellules cancéreuses.

De plus, des études ont aussi démontré que les acides gras oméga-3 joueraient un rôle dans la régulation de l’humeur et la prévention de la dépression. Finalement, ces acides gras exerceraient certains effets anti-inflammatoires, ce qui pourrait être utile dans le traitement de pathologies telles que l’asthme, l’arthrite rhumatoïde, les maladies inflammatoires de l’intestin et le psoriasis.

La teneur en matières grasses du thon varie selon l’espèce.

En effet, le thon pâle ou blanc est faible en matières grasses, tandis que le thon rouge est considéré comme un poisson gras. Les matières grasses, en particulier les acides gras oméga-3 des poissons gras, leur confèrent des bénéfices incontestables pour la santé. La littérature scientifique abonde sur le sujet et l’impact de la consommation de poissons gras sur la diminution du risque de maladies cardiovasculaires fait maintenant l’unanimité auprès des chercheurs. Des études ont aussi démontré que les gens consommant plus de poisson présentaient moins de cas de dépression et moins de risque d’être atteints de la maladie d’Alzheimer. Finalement, d’autres études ont observé un lien entre la consommation de poissons gras et la diminution de l’incidence de l’arthrite.
L’American Heart Association (AHA) recommande aux adultes en santé de consommer au moins deux repas de poisson par semaine, principalement les poissons gras tel le thon, afin de profiter de leurs effets santé.
afrikmag.com