Gabon : l’UE présentera lundi son rapport final sur l’élection présidentielle

Après plusieurs reports, la Mission d'observation électorale déployée par l’Union européenne au Gabon doit présenter lundi 12 décembre son rapport final sur l’élection présidentielle contestée du 27 août dernier. 

Initialement prévue le 1er décembre, cette présentation avait été repoussée de quelques jours, avant d’être de nouveau ajournée à la demande des autorités gabonaises, fait savoir la mission.
Finalement, les observateurs de l’UE présenteront leurs conclusions lundi à Libreville, a confirmé Bruxelles jeudi 8 décembre. « Je souhaite soumettre le rapport final premièrement aux autorités qui ont la responsabilité de l’administration des élections, c’est-à-dire à la Cenap, au Ministère de l’Intérieur, à la Cour Constitutionnelle », indique Mariya Gabriel, cheffe de la mission d’observation européenne, citée dans un communiqué.
« Ce rapport est très attendu »
Le rapport sera ensuite présenté à la société civile et à l’opposition, qui conteste toujours la réélection d’Ali Bongo à un deuxième septennat. « Ce rapport qui dévoilera la vérité de l’imposture est très attendu », avait affirmé Jean Ping à la fin du mois de novembre depuis Libreville.
Les relations entre l’Union européenne et les autorités gabonaises ont été émaillées de vives tensions ces derniers mois. Fin août, Mariya Gabriel avait pointé des irrégularités dans le scrutin, évoquant « un manque de transparence ». Quelques jours plus tard, la cheffe de la mission évoquait « une évidente anomalie » après analyse des résultats.
Les tensions avaient été exacerbées début octobre par les révélations du Journal du Dimanche. Selon l’hebdomadaire français, les observateurs européens auraient été placés sur écoute par le renseignement gabonais pendant leur mission. « Inacceptable », avait alors riposté Mariya Gabriel au micro de RFI.
Jeune Afrique