Gambie : la visite du chef de l’armée annulée"Ousmane Badjie, le chef de l'armée gambienne n'ira plus au Darfour où se trouve un contingent de l'armée nationale sous commandement de l'Onu."

Ousmane Badjie, le chef de l'armée gambienne n'ira plus au Darfour
Ousmane Badjie, le chef de l'armée gambienne n'ira plus au Darfour où se trouve un contingent de l'armée nationale sous commandement de l'Onu.
Le chef de l'armée a récemment fait allégeance à Yahya Jammeh qui a rejeté les résultats de la présidentielle organisée début décembre en Gambie. Sa visite au Soudan a été annulée par l'Onu.
Cette annulation intervient après le déploiement des militaires autour du siège de la commission électorale gambienne.
Pour certains observateurs, c'est une forme de pression sur les militaires et le régime sortant gambiens.
Le climat reste tendu en Gambie près d'une semaine après la volteface de Yahya Jammeh de rejeter les résultats de la présidentielle organisée début décembre dernier.
Le président sortant qu'a rencontré une mission de la Communauté Economique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cedeao) conduite par la présidente libérienne, Ellen Johnson Sirleaf refuse toujours de transférer le pouvoir à Adama Barrow.
BBC Afrique