Gambie: les soldats de Yahya Jammeh prennent un bain Mystique pour préparer la confrontation militaire…Vidéo

1
Décidément, Yahya Jammeh ne compte pas quitter le pouvoir. Il est décidé à violer l’un des principes de la démocratie qui est l’alternance et à se maintenir au pouvoir par la force. Plusieurs éléments le démontrent
clairement. Non seulement Yahya Jammeh ne veut plus  se soumettre au verdict des urnes comme il l’avait laissé entendre au départ, mais en plus, il a commencé à préparer ses militaires à une éventuelle confrontation dont le seul but sera de lui permettre de se maintenir au pourvoir.
L’une des preuves les plus évidentes que Yahya Jammeh voudrait à tout prix conserver son pouvoir c’est lorsqu’il a pris l’initiative de commencer à préparer ses militaires pour une éventuelle confrontation. Mais cette préparation ne se fait pas dans un camp militaire où se déroule les entraînements. Elle n’est pas spécifiquement militaire, mais elle est mystique. Pour le président sortant de la Gambie, il est surtout question de préparer les soldats dans une approche mystique. C’est la raison pour laquelle ses hommes ont tous pris part à la cérémonie du bain mystique pour recevoir une soi-disant protection qui pourra leur permettre de sortir vainqueurs lors de cette confrontation.
A tour de rôle, chaque militaire passait devant leurs chefs du corps  sous la supervision de Doctor Alahadji Abdul Aziz James Junkung Jammeh, le Baabiili Mansa, Nassiirii Dingon. On leur versait de l’eau au dos; un véritable  rituel de veille de guerre, en signe de protection et d’assistance face à la puissance de l’adversaire.
Ces militaires ont profité pour faire allégeance à leur chef, Yahya Jammeh, et ont par ailleurs promis de se battre jusqu’au dernier soupir pour sauver le fauteuil du Baabili Mansa. Le Chef d’Etat major de l’armée, Ousmane Badgie qui avait déjà prêté allégeance à Adama Barrow aux premières heures de la proclamation de sa victoire, avant de revenir sur son serment, a assuré que « tout militaire mort pour la Gambie et pour Yahya Jammeh ira directement au paradis. »
afrikmag.com