Le Cameroun accueille le Forum régional sur le manioc en Afrique centrale le 6 décembre 2016

Le Cameroun accueille le Forum régional sur le manioc en Afrique centrale le 6 décembre 2016 
Le Cameroun accueille, à Yaoundé, du 6 au 9 décembre 2016, parallèlement au Salon international de l’agriculture et de l’agroalimentaire, le Forum régional sur le manioc en Afrique centrale qui va aborder des sujets
relatifs aux défis et opportunités pour les petits producteurs.
« Le manioc est une culture réellement remarquable et bien que la production en Afrique centrale s'élève à près d'un tiers de la production de toute l'Afrique, la région n'a fait qu'effleurer les possibilités qu'offre le manioc en termes d'opportunités de profits », explique Michael Hailu, directeur du Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) qui organise le forum conjointement avec la Plateforme régionale des organisations paysannes d'Afrique Centrale (Propac) et avec le soutien d'autres partenaires. « Ce forum est une opportunité pour de nombreux acteurs de se rencontrer et de partager leurs expériences, avec l'objectif final de créer une chaîne de valeur forte pour le manioc. », précise Michael Hailu.
Le Forum à Yaoundé va rassembler environ 120 participants provenant de différents horizons de la chaîne de valeur du manioc en Afrique centrale, ainsi que des ONG, des chercheurs, des financiers et des responsables politiques impliqués dans le développement du secteur. Afin de donner un caractère pratique à l'événement, des sessions de formation vont être organisées dans des domaines transversaux, tels que les médias sociaux, la gestion des connaissances, les outils de financement innovants pour la chaîne de valeur et la formation d'organisations interprofessionnelles efficaces.
Avec une production de plus de 40 millions de tonnes en Afrique centrale, le manioc est une culture clé pour la région, fournissant une riche source d'énergie, de protéines, de vitamines et de minéraux à des millions de personnes, particulièrement dans les villes en croissance rapide de la région.
Sylvain Andzongo
Investir au Cameroun