Nigéria : Dangote Group veut investir 3 milliards de dollars dans un gazoduc

Au Nigéria, Dangote Group a l’intention de se lancer dans la réalisation d’un projet de construction d’un pipeline de 540 kilomètres qui reliera le delta du Niger et la zone franche industrielle de Lekki, à Lagos et qui coûtera 3
milliards de dollars.
L’information a été rapportée, mercredi, à la presse par Dr Abdul Muktar, le responsable en charge de la stratégie du groupe, lors de la table ronde annuelle du secteur de l’énergie organisée par la Chambre de Commerce et d'Industrie de Lagos (LCCI). Le conduit vise le transport de trois milliards de mètres cubes de gaz à sa mise en service en 2019.
Selon le responsable, ce projet est d’une importance vitale pour l’économie nigériane car elle permettra de fournir de l’énergie de qualité et à un coût abordable à l’industrie manufacturière et permettra au pays de moins se focaliser sur le pétrole et le gaz. « La nécessité de se concentrer sur le secteur de la fabrication est primordiale », a-t-il relevé.Mais avant, il a indiqué que les difficultés liées à l’accès à l’énergie constituent l’un des facteurs majeurs qui empêchent l’éclosion d’une industrie manufacturière solide.
Par ailleurs, bien que le Nigéria soit un important producteur de gaz, il a déploré que le plus gros problème du secteur de l’électricité au Nigéria soit l’indisponibilité du gaz.
Pour finir, il a réitéré la volonté du groupe Dangote d’être le leader du secteur énergétique dans le pays.
En janvier dernier, le milliardaire nigérian Aliko Dangote (photo) avait annoncé vouloir investir dans les infrastructures de façon à tripler la consommation intérieure de gaz au Nigéria.
Agenceecofin