Cameroon Post:Heureusement que les archives existent. Joseph Owona le père de Mathias Nguini Owona demandait la sécession des bétis si les anglophones persistaient sur le fédéralisme en 1992. Pourquoi l'avait t-on pas arrêté comme les autres ? Et on nous parle d'Etat de droit ?

Joseph Owona le père de Mathias Nguini Owona demandait la sécession des bétis si les anglophones persistaient sur le fédéralisme en 1992. Pourquoi l'avait t-on pas arrêté comme les autres ? Et on nous parle
d'Etat de droit ? Quel droit ? Le droit des plus forts ? Est-ce qu'on est alors fort toute la vie ?
De quoi ont-ils donc peur aujourd'hui ? En voici les preuves. Le mensonge a des très courtes jambes.

Source:
Dit Farabor