D’ici 2042, Bill Gates pourrait devenir le premier trillionnaire de l’Histoire (1000 milliards, vous avez bien lu !)

Afficher l'image d'origine 
TRÈS GROS SOUS - Selon un rapport de l’ONG britannique Oxfam, Bill Gates, le fondateur de Microsoft, pourrait devenir d’ici vingt-cinq ans le premier trillionnaire de l’Histoire.
"Mille milliards de dollars", la somme pourrait faire tourner bien des têtes. Sauf peut-être celle d'un homme, Bill Gates, le fondateur de Microsoft, qui selon l'ONG Oxfam, pourrait devenir en 2042 le premier "super-milliardaire" du monde. Pour dépenser cette somme, il faudrait "débourser un million de dollars par jour pendant 2.738 ans", souligne Oxfam.

Comme l’an passé, l’ONG britannique vient de publier son fameux rapport sur les inégalités économiques, intitulé "Une économie au service des 99 %". Ce document révèle que huit personnes sur la planète détiennent autant de richesse que la moitié la plus pauvre de la population mondiale.

Dit autrement, l'Américain Bill Gates (dont le patrimoine est estimé à 75 milliards de dollars), l'Espagnol Amancio Ortega (Inditex, maison mère de Zara), Warren Buffet (PDG et premier actionnaire de Berkshire Hathaway), le Mexicain Carlos Slim (magnat des télécoms latino-américains), Jeff Bezos (fondateur et PDG d'Amazon), Mark Zuckerberg (PDG et cofondateur de Facebook), Larry Ellison (cofondateur et PDG d'Oracle) et Michael Bloomberg (fondateur et PDG de Bloomberg LP) sont aussi riches que 3,6 milliards de personnes.

Jamais ce décalage entre les plus riches et les plus pauvres n'a été aussi important. Ainsi, l'année dernière, ils étaient encore 62 à se partager toutes les richesses. Les recherches d’Oxfam montrent que les super-riches ont les moyens d’augmenter leur revenu jusqu’à des sommes exubérantes en un temps record : "Une fois qu’une fortune est accumulée ou acquise, un élan se crée. Les super-riches ont les moyens de se payer les meilleurs conseils en investissement, et leur richesse a donc augmenté en moyenne de 11 % par an depuis 2009. C’est un taux d’accumulation bien plus haut que celui que les épargnants lambda peuvent obtenir".

28 milliards de dollars à la fondation "Bill et Melinda Gates"

Pour mieux digérer les révélations de l'ONG britannique, mieux vaut se concentrer sur le fait que Bill Gates est un philanthrope reconnu, comme le souligne Les Echos. Entre 2000 et 2013, l'homme d'affaires a ainsi donné 28 milliards de dollars (26 milliards d’euros) à la fondation "Bill et Melinda Gates" pour faire progresser la médecine, réduire la pauvreté, créer de nouvelles opportunités dans le domaine de l’éducation, etc. Et le 26 janvier dernier, la fondation Gates annonçait une donation à hauteur de 279 millions de dollars (261 millions d’euros) à l’université de Washington.

En collaboration avec Warren Buffet, Bill Gates a également cofondé Giving Pledge, une plateforme qui permet aux plus riches de faire des dons à des causes humanitaires. Dans une interview sur la chaîne ABC, il a reconnu, philosophe : "Les plus grands philanthropes sont ceux qui font véritablement un sacrifice. Un nombre phénoménal d’actes charitables sont effectués par des gens qui gagnent peu d’argent. Ils donnent même un plus grand pourcentage de ce qu’ils possèdent, renonçant à s’offrir des vacances ou des choses agréables".
LCI