En exil, Yahya Jammeh emporte 11 millions de dollars

Yahya Jammeh s'en est allé après de longues négociations, samedi, avec des acteurs politiques de la région 
Plus de 11 millions de dollars manqueraient dans les caisses de l'Etat gambien au moment où le président sortant partait en exil, rapporte un conseiller du nouveau président Adama Barrow.

Mai Ahmad Faty a déclaré que les experts en finance évaluaient encore l'ampleur de la perte constatée.
Des voitures de luxes et autres objets de luxe ont été chargés dans l'avion dans lequel Yahya Jammeh a embarqué et a quitté le pays.
M. Jammeh a accepté samedi de quitter le pays après 22 ans de règne sans partage.
Il avait contesté les résultats des élections avant de céder à la médiation initiée par la CEDEAO et la menace d'une intervention militaire. 
Le Président Barrow se trouve encore à Dakar et la date de son retour en Gambie n'est pas encore fixée.
Cependant, les troupes de la CEDEAO ont fait leur entrée dans la capitale, Banjul, afin de préparer son arrivée. 
Gambia's President Adama Barrow is seen in Dakar, Senegal January 20, 2017
M. Faty a confié à des journalistes sénégalais que la Gambie était dans un état financier préoccupant.
"Les caisses ont été vidés de manière virtuelle" a-t-il dit.
"Des techniciens l'ont confirmé au Ministère des Finances et à la Banque Centrale de Gambie."
Mai Ahmad Faty affirme que les caisses ont été vidées durant les deux semaines qui ont précédé le départ de M. Jammeh.
Mais la BBC n'est pas en mesure de vérifier de façon indépendante cette information.
M. Faty affirme que les officiels savaient que Yahya Jammeh ne devait pas embarquer avec ses affaires.
Des informations selon lesquelles certains objets de luxe de l'ancien président se trouvent en Guinée où il aurait fait une escale.
Même si les autorités équato-guinéennes ne l'ont pas confirmé, Yahya Jammeh se trouverait actuellement dans le pays de Teodoro Obiang Nguema.
BBC Afrique