Etats-Unis: Trump lance son projet de mur à la frontière mexicaine

media
Le mur de Nogales, construit afin de limiter l'immigration illégale, sépare les États-Unis et le Mexique AFP / Mark Ralston
Le président des Etats-Unis Donald Trump a donné mercredi 25 janvier une impulsion à la plus
emblématique de ses promesses de campagne : la construction d'un mur à la frontière avec le Mexique pour endiguer l'immigration illégale vers la première économie mondiale.
Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio
Le décret initiant la construction du mur à la frontière Sud des Etats-Unis est signé. Ce texte est la première étape pour l’érection de cette barrière qui devra être financée par le contribuable américain, et donc son budget voté par le Congrès, en attendant, d’après le président Trump, que le Mexique rembourse. « Mexico, quels que soient les moyens que nous devrons employer, finira par payer ce mur à 100% », a expliqué Donald Trump.
Son porte-parole a précisé par ailleurs que ce décret sur la frontière inclut la construction de nouvelles places dans les prisons américaines, pour détenir les illégaux arrêtés. Sean Spicer explique également que les forces de surveillance vont bénéficier de crédits pour recruter des agents supplémentaires, et que les expulsions vont s’accélérer. Expulsions, dans un premier temps de migrants ayant commis un crime ou un délit.
Interrogé sur le décret DACA, qui protège les « rêveurs », les illégaux arrivés enfants dans le pays, le porte-parole de Donald Trump précise enfin que ce problème sera réglé plus tard. Le président « veut réfléchir au sort des familles, avant de prendre une décision ».
Par