FONT ANTI CFA.CERTAINS QUI SE REBIFFENT AU CAMEROUN

J'ai interroge hier soir un ami , très actif sur un média proche des panafricains, de son silence sur le mouvement anti CFA. Ça réponse à été cinglante et je le cite :" le dernier sommet de la CEMAC m' a ouvert
les yeux. L'affaire monnaie là est compliquée. Je comprends que nos frères de la diaspora se mobilisent, si nous sortons du CFA, il y aurait automatiquement une dévaluation , ils pourront envoyer moins d"argent au pays avec leurs devises fortes. Leurs vacances au pays se ferait au moindre coût, et moi je gagnerais quoi?, les hausses de ma bière, des produits alimentaires, des médicaments, les impôts, puisque les dettes de l'État vont automatiquement augmenter, et il faudrait qu' on les paie .Bref mon pouvoir d'achat serait atteint. Chacun ses intérêts, pour l'instant, je reste prudent" c'est alors pourquoi ,j' ai compris le manque d'engouement des camerounais, au moment où il faut passer à l'action. Le camerounais est ainsi : il souhaite le changement , mais redoute ses effets .