Le narcotrafiquant mexicain «El Chapo» extradé vers les USA (VIDÉO)

chapo
Connu pour ses nombreuses évasions spectaculaires de prisons mexicaines, le baron de la drogue a finalement été remis aux autorités américaines, qui avaient garanti que la peine de mort ne serait pas
appliquée contre lui.
Le puissant narcotrafiquant Joaquin Guzman (surnommé « El Chapo ») a été extradé jeudi du Mexique vers les États-Unis.
Le narcotrafiquant mexicain «El Chapo» extradé vers les USA
Le criminel, qui s’était opposé à son extradition en utilisant tous les moyens légaux disponibles, a été remis aux autorités américaines dans l’État de New York.
Le chef du cartel de Sinaloa est accusé d’avoir introduit des quantités considérables de drogue aux États-Unis et alimenté une guerre fratricide entre cartels au Mexique, rappelle l’AFP. Il est poursuivi au Texas et en Californie, notamment pour trafic de drogue, homicide et blanchiment d’argent.
Le baron de la drogue « a été extradé cet après-midi et devra affronter plusieurs poursuites pénales en cours », a écrit sur Twitter le ministre mexicain de l’Intérieur Miguel Angel Osorio Chong. Selon des médias américains, il devrait comparaître dès ce vendredi devant un tribunal fédéral de Brooklyn.
Résultat de recherche d'images pour "el chapo extradé vers les Etats-unis"
Le « roi de l’évasion » était incarcéré depuis mai dans une prison à proximité de la frontière avec le Texas.
Le ministère mexicain des Affaires étrangères avait assuré en mai, après avoir autorisé l’extradition du narcotrafiquant, qu’il avait obtenu des autorités américaines la garantie que « la peine de mort ne serait pas appliquée » contre lui.
Après son arrestation en janvier 2016, dans son fief de Sinaloa dans le nord-ouest du Mexique, « El Chapo » (« le courtaud ») était d’abord retourné dans la prison d’El Altiplano, d’où il s’était évadé en juillet 2015 par un tunnel de plus d’un kilomètre de long. Les évasions du narcotrafiquant lui ont valu une notoriété internationale.
Arrêté au Guatemala en juin 1993, « El Chapo » s’était échappé huit ans plus tard, en 2001, d’une prison de haute sécurité mexicaine, caché dans un panier de linge sale. Guzman avait été finalement arrêté en février 2014. Il s’échappera 17 mois plus tard d’une prison de haute sécurité près de Mexico, par un tunnel débouchant sous la douche de sa cellule. En janvier 2015, il a été arrêté de nouveau.
L’évasion spectaculaire d’« El Chapo » a poussé le président Enrique Peña Nieto à accepter l’extradition du narcotrafiquant vers les États-Unis.
Afrikmag.com