Le retour d’Adama Barrow en Gambie est prévu jeudi après-midi

Selon des sources officielles, le retour du nouveau président gambien dans son pays est prévu jeudi après-midi. Depuis le 15 janvier, Adama Barrow est en exil à Dakar, où il a attendu que Yahya Jammeh cède
le pouvoir, ce que ce dernier a fait samedi dernier.
Deux sources diplomatiques à la présidence sénégalaise et à Banjul ont confirmé auprès de l’AFP le message publié mercredi matin sur les comptes Twitter et Facebook non authentifiés du nouveau président gambien Adama Barrow. Selon ceux-ci, « son arrivée à Banjul est prévue jeudi 26 janvier 2017 à 16H00 » GMT.
Ni Adama Barrow ni son entourage n’ont jusqu’à présent officiellement annoncé de date pour son retour, attendu depuis le départ en exil le 21 janvier au soir de l’ex-président Yahya Jammeh, accueilli en Guinée équatoriale.
Le président a demandé la poursuite de l’opération de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) dans son pays, lancée le 19 janvier pour forcer Jammeh à partir, jugeant les conditions de sécurité insuffisantes pour rentrer.
Barrow demande aux forces de la Cedeao de rester en Gambie
« Le président Adama Barrow nous a demandé deux ou trois semaines pour que nous puissions étudier s’il y a des stocks d’armes quelque part. Et s’il y a des mercenaires cachés quelque part », a déclaré mardi le président de la Commission de la Cedeao Marcel Alain de Souza. « Aujourd’hui (mardi) ou demain (mercredi), nous serons capables d’indiquer que le président Adama Barrow, s’il se sent confortable, peut s’envoler » pour Banjul, a-t-il ajouté.
Adama Barrow a demandé aux forces de la Cedeao de rester six mois dans le pays. Une décision qui appartiendra aux responsables militaires de la Cedeao, selon De Souza,
Jeune Afrique