Quelles peuvent être les contraintes qui freinent le développement de mon projet entrepreneurial ?

quelles peuvent etre containtes freinent developpement projet entrepreneurial
Tout projet d’entreprise se heurte en amont à des difficultés qu’il est nécessaire d’évaluer pour les créateurs. Les entrepreneurs se doivent en effet de prendre en compte l’ensemble des contraintes inhérentes à leur
projet pour pouvoir espérer se développer. Certaines difficultés rencontrées peuvent constituer dans le cas contraire de véritables freins à l’activité. Quelles sont donc les contraintes susceptibles de ralentir un projet entrepreneurial ?

Les contraintes inhérentes au projet

Lorsqu’on souhaite proposer un produit ou un service, il est nécessaire d’en maîtriser les tenants et les aboutissants. Il faut éliminer dès le départ les difficultés spécifiques au projet, relatives au processus de fabrication ou à la mise en œuvre de la prestation envisagée. On peut devoir faire face à un service difficile à distribuer, qui demandera le concours de plusieurs intermédiaires. Cette contrainte agit sur l’investissement de départ, mais peut également avoir une influence sur le lieu d’implantation, la date de démarrage et le niveau de rentabilité.

Les contraintes de marché

Le porteur de projet se doit d’identifier les difficultés propres au marché sur lequel il va lancer son produit ou ses prestations. Pour contourner cette contrainte, il est nécessaire de se livrer à une analyse poussée de la clientèle et de la concurrence, sur sa zone géographique d’implantation. Cela permettra de définir les caractéristiques et les tarifs du produit ou des services proposés. La recherche des meilleurs fournisseurs, selon un rapport qualité/prix satisfaisant, est aussi à définir durant cette étape. C’est une donnée primordiale qui déterminera la stratégie commerciale future.

Les contraintes légales

Créer et gérer une société a une portée juridique que les entrepreneurs ne peuvent pas négliger au moment de développer leur projet. Il est obligatoire de connaître les règles, les droits et les devoirs qui encadrent l’activité choisie. La création d’une entreprise entraîne à la fois des conséquences fiscales (imposition sur les bénéfices), administratives (choix du statut social) et juridique (responsabilité pénale). En cas de concept innovant, le chef d’entreprise se doit bien sûr de le protéger aux yeux de la loi.

Les contraintes de moyens

Une entreprise nécessite de posséder des capitaux pour financer des investissements, avec pour objectif de générer des profits. Cet aspect doit être au cœur de la réflexion du porteur de projet, car la contrainte financière peut considérablement ralentir le développement d’une entreprise, voire mettre un terme prématuré à son activité. Afin d’éviter de se retrouver au pied du mur une fois le projet lancé, il convient de réaliser au préalable des études de faisabilité sûres et des prévisions financières et comptables complètes. La prévoyance est cruciale pour espérer se développer.

Les contraintes personnelles

Enfin, tout entrepreneur est confronté, durant la réalisation de son projet, à des contraintes liées à sa situation personnelle. Gérer une entreprise est une tâche difficile, qui a un impact immédiat sur la vie des dirigeants. Il faut être sûr d’avoir les fonds propres suffisants en cas de difficulté au lancement de l’activité pour pouvoir garantir de front les dépenses de la vie personnelle et celles liées au développement de l’entreprise. Les contraintes de temps sont également à prendre en compte, tout comme celles d’ordre privé relevant de l’environnement familial ou de la santé.
dynamique-mag.com