Santé : 4 secrets pour augmenter vos chances d’avoir un bébé

secrets
Etre parents est une des plus belles choses qui peut arriver à deux personnes qui s’aiment. Vous vous êtes mariés et vous prévoyez d’avoir un bébé ? Afrikmag vous présente donc 4 secrets ou astuces pour vous
aider à augmenter vos chances de devenir maman ou papa.
 Secret 1 : Ne pas trop attendre
La société actuelle tend à faire reculer d’année en année l’âge de la première grossesse. Et ce pour des raisons qu’on dirait sociales ou encore professionnelles. Au niveau biologique cependant il existe une donnée qui ne varie pas : la fertilité décline avec l’âge. Maximale entre 25 et 29 ans, elle diminue de manière lente et progressive entre 35 et 38 ans, et plus rapidement après cette échéance. Ainsi à 30 ans, une femme souhaitant avoir un enfant a 75 % de chance de réussir au bout d’un an, 66 % à 35 ans et 44 % à 40 ans. La fertilité masculine diminue elle aussi avec l’âge.
Secret 2 : Programmer les rapports s3xuels durant l’ovulation
Toute grossesse débute par la rencontre entre un ovocyte et un spermatozoïde. Or, cet ovocyte n’est fécondable que dans les 24 heures suivant l’ovulation. Pour maximiser les chances de grossesse il est donc important de détecter cette « période de fertilité » avec des tests (courbe de temérature par exemple).
Sur des cycles réguliers, l’ovulation se situe au 14ème jour du cycle, mais il existe de grandes variations d’une femme à l’autre et d’un cycle à l’autre. Les spécialistes recommandent d’avoir des rapports au moins tous les deux jours autour de cette période y compris avant, car les spermatozoïdes peuvent rester fécondants dans les voies génitales féminines durant 3 à 5 jours. Ils auront ainsi le temps de remonter jusqu’aux trompes pour y rencontrer, éventuellement, l’ovocyte libéré lors de l’ovulation. Le taux de chance est cependant de 15% à 20% par rapport.
Secret 3 : Éviter les facteurs nuisibles à la santé
Ce sont toutes ces choses qui agissent négativement sur vos hormones ou votre santé en général. On peut citer le tabac, l’alcool, le stress, l’excès de caféine. Bien d’autres facteurs environnementaux et habitudes de vie sont suspectés de jouer sur la fertilité : les pesticides, les métaux lourds, les ondes, le sport intensif, etc.
Secret 4 : avoir une alimentation équilibrée
L’alimentation a également son rôle à jouer dans la fertilité. De même, il est prouvé qu’un surpoids ou au contraire une grande maigreur peut altérer la fertilité. privilégier les aliments à faible index glycémique (IG), car une hyper-insulinémie répétée nuirait à l’ovulation. Il faut également veiller à son apport en fer et en vitamines. Une récente étude américaine a démontré que cela réduisait le taux de fausse couche.
afrikmag.com