USA: départ de Barack Obama de la maison Blanche, voici les stars invitées à la fête

barack-obama-chante-sur-le-prochain-album-de-coldplay
Le 20 janvier prochain se déroulera l’investiture de Donald Trump. A partir de ce moment, le milliardaire deviendra officiellement le 45e président des États-Unis,. Comme le veut la tradition, plusieurs stars
prendront part à la cérémonie pour donner donner plus d’éclat à la chose.
Mais les choses ne semblent pas s’annoncer bien pour le futur président américain. Contrairement à Barack Obama qui a eu la facilité d’inviter Beyoncé, Elton John, Andréas Bocelli, Céline Dion et autres lors de ses différentes cérémonies d’investiture, Donald Trump ne parvient pas à convaincre ces hautes personnalités de la musique mondiale.
1
D’après nos confrères du Parisien, pour la réception qu’il offrira le 06 janvier prochain à l’occasion de son départ de la maison blanche, Barack Obama a tenu une fois encore à inviter certains des artistes qui avaient pris part à ses cérémonies d’investiture, en 2009 et 2013. Il s’agit par exemple de Beyonce, Usher, Jay-z, Stevie Wonder, Bradley Cooper. Cependant, certains artistes auraient tous décliné l’invitation de Donald Trump pour prendre part à son investiture.
Résultat de recherche d'images pour "barack obama et les stars de la musique à son investiture"
Le Washington Post a confirmé cette information en affirmant « le président Obama va organiser à la Maison Blanche une fête d’adieu, vendredi 6 janvier, à laquelle devraient participer une pléiade de stars. Une liste d’invités qui a de quoi faire pâlir Donald Trump, à en croire le quotidien: Usher, Samuel L. Jackson, Oprah Winfrey, Bradley Cooper, Beyoncé, Jay Z., Stevie Wonder, J.J. Abrams ou George Lucas seraient de la partie. »
1
Le Washington Post qui cite des sources proches de la Maison Blanche, indique par ailleurs que les téléphones seront retenus à l’entrée. Ce qui devrait éviter à cette fête très sélective d’être trop relayée sur les réseaux sociaux. Il s’agit donc d’une mesure de prudence non seulement pour garder cette fête d’adieu dans l’intimité, mais aussi pour éviter de trop la médiatiser.
1

afrikmag.com