Voilà pourquoi il ne faut plus utiliser votre téléphone ou tablette avant de dormir

Qui d’entre nous ne jette pas un dernier petit coup d’œil à son téléphone ou à sa tablette avant de sombrer dans le sommeil. Mais cette habitude, à l’apparence inoffensive est en réalité très néfaste pour votre santé. Non seulement, elle vous empêche de vous endormir rapidement et perturbe votre sommeil, mais elle augmente également votre risque d’obésité, de diabète et même de cancer. Explications.

Impact de l’utilisation des téléphones et autres appareils sur la qualité de votre sommeil

Une étude menée par le Birgham and Women’s Hospital à Boston affirme que lire à partir d’un écran, que ce soit celui d’un Smartphone, d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un eReader, au moment du coucher empêche l’endormissement et cause des troubles du sommeil. En effet, la lumière bleue émise par ces écrans, agit sur l’horloge biologique et inhibe la sécrétion de la mélatonine, hormone du sommeil.
S’exposer à cette lumière à l’heure du coucher augmente la vigilence, rallonge la période d’endormissement et raccourcit le cycle du sommeil, provoquant ainsi des réveils nocturnes à répétitions, une sensation de fatigue et un manque d’énergie et de performance le lendemain.
Selon cette même étude, les personnes qui préfèrent lire un livre en papier sont moins exposées aux troubles du sommeil et aux problèmes de santé que celles qui utilisent des appareils émetteurs de lumière.
En effet, les utilisateurs des tablettes avaient besoin de plus de temps pour s’endormir et leur cycle de sommeil était plus court. De plus leur corps a sécrété moins de mélatonine et ils étaient plus fatigués en journée, même s’ils ont bénéficié de 8 heures de sommeil.

Manque de sommeil et problèmes de santé

Les troubles du sommeil et la détérioration de sa qualité engendrée par la lumière des écrans ont été associés à beaucoup d’autres problèmes de santé tels que l’obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, etc.
La fatigue résultant du manque de sommeil pousse les personnes qui souffrent à grignoter et à consommer plus de calories pour pallier au manque d’énergie et booster leurs performances. Or, cette solution, même si elle peut être efficace sur le court terme, favorise l’accumulation des graisses dans le corps et la prise excessive de poids, sur le long terme. Qui dit accumulation des graisses, dit augmentation du taux de cholestérol et de glycémie dans le sang, accumulation des toxines dans le corps, et dépôt de gras sur les parois des artères et des vaisseaux sanguins.
De plus, l’inhibition de la production de mélatonine augmente les risques de développer certains cancers. Une étude menée par l’hôpital Henry Ford à Detroit et la Fondation pour le Soutien de la Recherche de l’Etat de Sao Paulo au Brésil a montré que la mélatonine avait un effet antioxydant et une capacité à freiner le développement du cancer.
Effectuée sur des souris implantées par des tumeurs du sein pendant 21 jours, elle a permis de montrer qu’une supplémentation en mélatonine aide à réduire la taille des cellules cancéreuses et à inhiber leur prolifération, ainsi qu’à empêcher de nouveaux vaisseaux les nourrissant (angiogenèse).
Il devient donc important de se détacher de ces appareils électroniques quelque temps avant le coucher afin de profiter d’un bon sommeil réparateur et de préserver sa santé.


source: santeplusmag.com