Abidjan: L’ex-président Blaise Compaoré veut quitter la Côte d’ivoire, voici sa prochaine destination

Blaise compaoré
Chassé par la rue en 2014, M Blaise Compaoré s’est installé en Côte d’ivoire, pays de son épouse. En exil à Abidjan, l’ex-président du  Burkina Faso, veut quitter la capitale ivoirienne. Ce sont nos
confrères de ‘La lettre du Continent’ qui révèle l’information, selon laquelle Blaise Compaoré va mettre fin à son exil dans le pays d’Alassane Ouattara.
BLAISE COMPAOR
D’après ce tabloïd, en voulant quitter la Côte d’ivoire, l’ex président du Faso sait où poser ses valises pour la poursuite de son exil doré. Le pays d’accueil de l’ex président n’est autre que le Togo, un autre Etat de l’Afrique de l’Ouest.
Selon le journal français, « ce choix pourrait intervenir suites aux « discrètes vacances fin 2016 » que l’ancien président a passées à Lomé ».
« Blaise Compaoré aurait apprécié son séjour au point de vouloir définitivement s’installer dans la ville », informe le journal.
Pour l’histoire, l’ex-président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, après sa perte du pouvoir, avait effectué  un bref séjour le 11 décembre 2014 au Maroc. Seulement, son exil dans le royaume chérifien n’aura duré que quelques semaines, puisqu’il va définitivement poser ses bagages à Yamoussoukro.
« Il est effectivement depuis (jeudi) soir en Côte d’Ivoire, à Yamoussoukro », la capitale administrative, où il s’était réfugié le 31 octobre, au soir de sa démission après un soulèvement populaire, indiquait la présidence ivoirienne en cette période.
Rappelons que le fer de lance du soulèvement contre l’ex-chef de l’Etat, la société civile burkinabè, n’a cessé de demander que soit lancé contre M Blaise, des poursuites judiciaires. L’ancien président a régné à la tête du Burkina Faso pendant 27 années.
Les nouvelles autorités de Ouagadougou ont annoncé la réouverture des dossiers Sankara et Zongo, les plus symboliques des dérives imputées au précédent régime.
afrikmag.com