Barrow : «La Gambie ne quittera pas la CPI»

GAMBIA
Le président gambien, Adama Barrow, a réitéré sa promesse électorale de ne pas se retirer de la Cour pénale internationale (CPI). 

Il annule ainsi la décision de son prédécesseur, Yahya Jammeh, qui avait qualifiée la CPI de "cour internationale caucasienne pour la persécution et l'humiliation des personnes de couleur, en particulier les Africains ".
Le chef d'Etat gambien a fait cette déclaration à la suite d'une réunion avec Neven Mimica, commissaire de l'Union européenne pour la coopération internationale et le développement, à Banjul.
Adama Barrow a remporté la présidentielle de décembre sur la promesse de défendre les droits de l'homme et la liberté
Son avènement a mis fin au régime de Yahya Jammeh qui a dirigé la Gambie, d'une main de fer, pendant 22 ans
BBC Afrique