Exclusif:Dos Santos quittera le pouvoir en Août "Le président angolais Jose Eduardo dos Santos, au pouvoir depuis 37 ans, a confirmé vendredi qu'il ne se représenterait pas à la présidence du pays lors des élections d'août."

Le général à la retraite Joao Lourenço a été officiellement désigné vendredi pour succéder à José Eduardo dos Santos à la tête de l'Angola.
Le président angolais Jose Eduardo dos Santos, au pouvoir depuis 37 ans, a confirmé vendredi qu'il ne se représenterait pas à la présidence du pays lors des élections d'août.

Le général à la retraite Joao Lourenço a été officiellement désigné vendredi pour succéder à José Eduardo dos Santos à la tête de l'Angola.
C'est un fidèle de la première heure du régime, dont il a gravi un à un tous les échelons politiques et militaires.
"Le comité central du MPLA a approuvé le nom du candidat Joao Lourenco en tête de la liste pour les élections du mois d'août", a affirmé M. dos Santos lors de l'ouverture d'un congrès extraordinaire du parti au pouvoir.
Actuel ministre de la Défense et vice-président du Mouvement populaire pour la libération de l'Angola (MPLA), cet homme de 62 ans a toutes les chances de succéder au président José Eduardo dos Santos, qui a confirmé qu'il passerait la main à l'issue des élections générales d'août après trente-sept ans de règne.
Sa nomination à la vice-présidence du MPLA en août dernier fait alors rentrer cet homme avide de pouvoir dans le cercle étroit des dauphins possibles de l'actuel président.
La Constitution angolaise ne prévoit pas de scrutin présidentiel, mais précise que le poste de chef de l'Etat revient au numéro 1 du parti qui remporte les législatives.
Le MPLA est arrivé au pouvoir en 1975 lorsque l'Angola a acquis son indépendance du Portugal. M. dos Santos a pris les rênes du pays quatre ans plus tard après la mort du chef historique du parti, Agostinho Neto.
BBC Afrique